Home / Actualités / Lansinet Koné : « La Guinée ne dispose d’aucune donnée statistique culturelle… »

Lansinet Koné : « La Guinée ne dispose d’aucune donnée statistique culturelle… »

Le problème des chiffres dans le secteur culturel se pose avec acuité en Guinée. Pour y remédier l’Association Cultures Ensemble a officiellement lancé, ce vendredi, au Village artisanal du Jardin 2 octobre, une enquête pour avoir des données fiables afin de ressortir une cartographie du secteur culturel du pays.

Durant un mois, des équipes préalablement formées, sillonnerons, dans un premier temps, les 5 communes de Conakry, puis, les grandes villes de l’intérieur du pays, pour recenser et répertorier tous les métiers des arts et de la culture en Guinée.

« En Guinée, il n’y a aucune donnée officielle qui peut démontrer l’apport de la culture dans le développement du PIB guinéen… » confie Lansinet Koné, commissaire général du Salon sur les Métiers des Arts et de la Culture.

Au total, l’Association Cultures Ensemble entend toucher 2.000 structures culturelles et créatives soit 700 à Conakry et 1.300 à l’intérieur du pays. Les résultats de cette enquête seront dévoilés très prochainement à l’occasion d’une conférence de presse.

« Nous nous sommes fixés comme objectif de mener une série d’enquête pour évaluer l’impact de la crise sanitaire sur activités culturelles et connaître les différents acteurs qui sont intéressés à la notion de la culture (…) les enquêtes viennent répondre à un besoin pressant. Notre politique culturelle est purement théorique ; elle a besoin de données statistiques.» a conclu Lansinet Koné.

Mohamed KOMAH

AFROGUINEE

A propos Mohamed KOMAH

Vérifier aussi

Sosso Bala : Le balafon sacré du mandingue

Le Sosso Bala ou Balafon du Sosso en malinké, est un balafon sacré historique conservé dans le village de Nyagassola, en Guinée. D’après la tradition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.