Home / AfroPeople / Qui est Tyka Neslon, héritière de Prince?

Qui est Tyka Neslon, héritière de Prince?


C’est une certaine Tyka Nelson qui devrait hériter de la fortune de Prince si aucun testament n’est trouvé. Son nom est quasiment inconnu, pourtant cette femme de 56 ans a grandi dans l’ombre du musicien décédé. Portrait.

Malgré son deuil, elle est venue aux grilles de Paisley Park, rencontrer et remercier les fans de Prince. Reconnaissable à ses cheveux violets, Tyka Nelson serre dans ses bras les admirateurs du musicien décédé.

Ce petit bout de femme, venue chaussons aux pieds, n’est autre que la petite sœur du “kid de Minneapolis”, née deux ans après lui. Elle est également tout ce qui lui restait comme famille, depuis la mort de leurs parents au début des années 2000. À l’heure actuelle, alors qu’aucun testament du Love Symbol n’a été trouvé, elle est la seule et unique héritière de la fortune de son regretté frère, malgré les deux mariages – puis divorces – de ce dernier. Une somme évaluée pour l’instant à 300 millions de dollars (270 millions d’euros). Mais qui pourrait très vite monter à 800 millions de dollars (710 millions d’euros), avec les diffusions de ses titres, le catalogue de ses chansons, des titres inédits.

Du haut de ses 56 ans, Tyka Nelson n’a pas toujours eu la belle vie. Il y a une quinzaine d’années, alors jeune maman, elle est tombée dans la toxicomanie. “J’étais une mère célibataire et mes garçons étaient des bébés à l’époque. J’ai vendu mon corps pour de la nourriture et des couches… J’ai mise la voiture que m’avais offerte Prince au clou, et vendu la télévision des enfants pour de la drogue.” C’est Prince qui sauvera sa sœur, en 2003, en la plaçant en cure de désintox. Musicienne, elle reprend sa carrière en 2008, avec une album justement titré A brand new me (Une toute nouvelle moi, en français).

Le mal-être de Tyka Nelson remonte néanmoins à son enfance complexée, déjà dans l’ombre de son génial grand frère. “J’étais une petite fille en surpoids, je n’avais pas de petit ami. J’écoutais les gens me dire que j’étais moche, grosse, stupide, (…)

Lire la suite sur gala.fr

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Mariam Sow : « J’ai été séquestrée par Sidiki Diabaté »

L’artiste malien Sidiki Diabaté est au centre du folle polémique pour violence et séquestration. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.