Home / Actualités / Stromae : « Le succès affecte et handicape »

Stromae : « Le succès affecte et handicape »


Plébiscité par les Français, et le reste de l’Europe, Stromae est devenu un artiste incontournable depuis l’explosion de son album « Racine carrée ». Mais cette surmédiatisation n’est pas toujours un cadeau. « D’avoir autant d’attention, c’est inhumain » a-t-il déclaré, avouant que ce succès « affecte » et « ne rend pas très intelligent ».

On ne parle que de lui. Depuis l’arrivée du single « Papaoutai » à l’aube de l’été 2013, Stromae est sur toutes les lèvres. Grâce à une musique électro à textes, l’artiste belge a explosé tous les compteurs en France. Près de 1,9 million de fans ont répondu à l’appel de son deuxième album « Racine carrée », porté par une multitude de tubes dont « Formidable », numéro un du Top Singles, ou « Tous les mêmes ». Au passage, il a raflé pas moins de trois trophées aux dernières Victoires de la musique et deux NRJ Music Awards. Son succès ne s’est pas arrêté-là puisque sa musique a fait danser l’Europe et le chanteur a même tenté une percée au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Si, pour le moment, l’accueil est plutôt confidentiel, Stromae a eu les honneurs d’un live au « Late Night » de Seth Meyers, outre-Atlantique.

Une célébrité pas toujours évidente à gérer pour Stromae, qui a notamment fait les gros titres de la presse récemment après avoir refusé de faire une photo avec une jeune fan dans un restaurant. « Je suis aussi en droit de ne pas vouloir faire de photos, faire mon métier à chaque instant de ma vie » a-t-il confié à ce sujet. Interrogé sur les aléas du succès, à l’occasion du Festival Mawazine au Maroc, Stromae a donné son avis sur cette surmédiatisation. « A l’extrême, c’est un peu le danger. Quand ça empiète sur ma vie privée, je commence à grincer des dents » a-t-il déclaré, tout en assurant être « reconnaissant » car cela part d’« un bon sentiment ». Mais, parfois, Stromae trouve cette tempête médiatique « hyper impressionnante ». « J’ai besoin de retourner chez moi, d’être au calme, de prendre ma caisse et d’aller au restau très calmement et de me dire que tout va bien dans ma tête quand même » a souligné l’interprète de « Ave Cesaria ».

« Cette frénésie, ça affecte, ça ne rend pas très intelligent »

Très sollicité depuis cet incroyable succès, Stromae a avoué, avec lucidité, que ce tourbillon pouvait lui faire perdre la notion de la réalité : « C’est quand même anti-humain ce genre d’attention ». Pour lui, « avoir autant d’attention, c’est un peu super compliment, c’est super flatteur, mais en même temps c’est inhumain ». Et Stromae a déjà en tête le repos qu’il compte bien s’octroyer prochainement : « Tout l’attention qu’on me porte, j’ai besoin de le soigner avec beaucoup de solitude. Je n’en ai pas beaucoup ces temps-ci. Je sais que j’en aurai besoin après cette tournée, cette frénésie pour me guérir de toute cette ascension ». Pour conclure, l’artiste a été encore plus loin : « C’est sûr que ça affecte, ça handicape, ça ne rend pas très intelligent ».

Découvrez l’interview complète de Stromae :

[youtube id= »2PvSyjZS2Fc » width= »600″ height= »350″]

Retrouvez cet article sur Chartsinfrance.net

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Maaté Keita au Festival Mondial Musique des femmes

La culture guinéenne sers valablement représentée à la dixième édition du Festival Mondial de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.