Home / Actualités / Tidiane Soumah fait un message important aux artistes guinéens

Tidiane Soumah fait un message important aux artistes guinéens

Le grand opérateur culturel, Tidiane Soumah a réagi face à la mise en place des nouvelles associations d’artistes guinéens et la création de la FECEG. Loin de son pays, le patron des productions Tidiane World Music a fait une contribution très pertinente qui pousse à la réflexion. Il voudrait un seul interlocuteur par entité pour mieux défendre les intérêts des créateurs et des entreprises culturelles.

Lisez plutôt les conseils du grand-frère !

« MESSAGE AUX ARTISTES DE LA GUINEE.

CONSEILS :

Je viens de lire sur certains sites culturels, l’élection, renouvellement, ou création des associations au niveau des Artistes.

Ma Réaction :

Je salue et apprécie la création ou renouvellement de:

L’Associations des Artistes de Guinée (UNAMGUI), ce qui est une bonne idée et une grande énergie collective et positive.

Voilà mes conseils et avis :

Une nuance importante :

Un Pays République de Guinée : doit avoir une seule association des Artistes de la Guinée, artistes avec grand A pour tout le territoire, une seule dont les membres des autres structures sont d’office membres, pour éviter toute division ou plusieurs interlocutoires à l’avenir devant le patronat (Entrepreneurs privés), du bureau des droits d’auteurs BGDA ou l’état, gouvernement ou autorités du pays.

Cela signifie ceci :

-Associations des artistes de la musique urbaine, y compris les anciens de OLD School ,

-L’union des comédiens et humoristes, ou il faut une seule structure pour tout le pays,

-L’Association des artistes du volet traditionnel, ballets, acrobates, cirques et danses, car cette tranche est obligée de se faire à part la musique populaire,

-Ceux de la musique populaire, qui sont déjà d’office de l’UNAMGUI,

Ce sont ces compartiments, qui doivent faire partie de l’association des Artistes de Guinée ou Larack Cissoko est l’actuel Président élu, cela rend très fort le pouvoir de UNAMGUI et sa direction pour une légitimité nationale et artistiquement conventionnelle, ce qui exige une formation continue des dirigeants, pour s’adapter aux nouvelles réalités de cette industrie créative.

Cela évitera la confusion à l’avenir.

Évitera à l’avenir toute division devant les revendications au nom des Artistes.

Lakarass Cissoko actuel élu, parlera en ce moment au nom de tous, après consultation :

ARTISTE GRAND A.

Juste un avis, car aux USA, l’Union des Artistes est tellement forte dans le system vis à vis du pouvoir, que pour pouvoir obtenir un P3 (Permis de travail aux USA) pour un artiste étranger, leurs avis ou protection comptent.

La gestion du leadership en Guinée, est un gros souci, donc avoir un seul chef au nom de tous les artistes de la GUINEE, est mille fois mieux, en se basant sur les raisons des échecs du passé, surtout éviter toute intrusion politique.

Cela doit être un comportement d’honneur pour ces structures, ne jamais se mêler au nom de ces structures à une cause politique, car chacun est libre de son choix politique, mais pas au nom de ces associations apolitiques, surtout artistiques.

Donc je vous prie de profiter de cette pandémie pour vous mettre ensemble pour une bonne fois, comme les entrepreneurs privés : Producteurs d’album, Producteurs de Spectacles, Diffuseurs de spectacles vivants, phonographie, d’Edition, du numérique en une seule équipe : FECEG.

Le Patronat a un seul chef : Ibrahim Cisse .

Les Artistes auront ou un seul chef : Lakarass Cissoko .

NB : Ces structures associatives qui regroupent tout le pays ci haut cité, n’empêchent pas les regroupements d’ordre strictement a base professionnelle (Exemple : L’Union des médecins, n’empêche pas le regroupement des cardiologues, des chirurgiens, des dentistes a part) :

-1/Théâtre,
2/Cinéma,
3/Sculpture,
4/Photographie,
5/Vernissage,
6/Peinture,
7/Coiffure,
8/Dessin,
9/ Conte,
10/Mode,
11/ Les Écrivains.

Ces 11 domaines, très spécifiques ou strictement professionnels, doivent aussi éviter la division, et se faire au nom des 38 communes pour une seule association ou préfectures de la Guinée, une seule par domaine artistique.

Chaque premier responsable ici doit être membre d’office du bureau des Artistes de la Guinée.

Il faut s’unir à tous les niveaux, moderniser les structures, se mettre au-dessus des ego, des individus au profit de l’ART de qualité pour tous.

Ce qui résume, que près de 14 regroupements seront représentés au titre du seul MOT ARTISTE, au niveau de l’Association des Artistes de la Guinée.

Notre logique ou approche actuelle, est d’avoir pour tout le PAYS GUINEE, à la fin de cette démarche ou révolution culturelle :

I/ UNAMGUI : LAKARASS CISSOKO.

AU NOM DE TOUS LES ARTISTES.

2/FECEG : IBRAHIM CISSE.

AU NOM DES TOUS LES ENTREPRENEURS PRIVES DU PAYS.

3/REMAG : SIAKA KEBE.

QUI REGROUPE TOUS LES MANAGERS AGENTS, TOUR MANAGERS.

4/DJELYTOMBA : DJELIKE AYOUBA KOUYATE.

UNION DES GRIOTS DE LA GUINEE (DE PAR SON CARACTERE ANCESTRALE, ET D’ORIGINALITE DE NOTRE CULTURE), MEME SI CES MEMBRES SONT AUSSI DE L’UNAMGUI, MAIS POUR GARDER CETTE VALEUR DE MANIERE EXCEPTIONNELLE, EN FAIRE UN OUTIL DE REGROUPEMENT DE TOUS LES GRIOTS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST.

5/UJACGUI : SAMBA BAH.

QUI NORMALEMENT SI ELLE OU SES MEMBRES AVAIENT DE GROS MOYENS AUTONOMES DE FORMATION, DE REVENU, ALLAIT ETRE LA SEULE STRUCTURE QUI PEUT CHANGER L’IMAGE ACTUELLE DE LA MUSIQUE GUINEENNENE PAR DES CRTIQUES OBJECTIVES, SANS SENTIMENT, SANS PARTI PRIS, RATIONNELLES, HORS DE FAVEURS OU DE JUGEMENT NON SEVERES ENVERS LA QUALITE ACTUELLE DES CREATIONS GUINEENNES.

6/REGROUPEMENT DE LA TECHNIQUE : (FORNISEURS ET PRESTATEURS DE SERVICES TECHNIQUES) (SCENE / STUDIO)

LA GUINEE DES 37 DERNIERES ANNEES, SOUFFRE DU NIVEAU DE FORMATION EN RETARD DES TECHNICIENS : SON, LUMIERE, STUDIO, SCENE, GESTION OU VENTE COMMERCIALE. DANS LE SOUCI D’AVANCER ENSEMBLE POUR SERVIR TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL OU LA QUALITE DES CONCERTS OU DES SONS STUDIO, JE CONSEIL LA CREATION OU LE REGROUPEMENT DE TOUS LES DETENTEURS, GERANTS DE SYSTEM DE SONORISATION, DE LUMIERE OU AUTRES TECHNIQUES.

CAR UNE FOIS ENSEMBLE, UNE EVALUATION DES INSUFFISANCES, DES CAPACITES, DE LA DISPONIBLITES, SERA FACILE A SAVOIR, ET LA FORMATION GROUPEE PROFITERA A TOUS DE CONAKRY AUX REGIONS.

CONCLUSION :

L’Aboutissement final à ces 20 regroupements , (y comprises les 6 plus grandes structures ) de niveau national, est un rêve pour la visibilité et une bonne voie de développement , de professionnalisation de l’Industrie Créative de la Guinée , qui après 37 ans d’expérience de l’économie libérale au niveau de la culture ,en lieu et place du système étatique du PDG RDA de 26 ans , mérite que les leçons acquises durant ces années de 1984 a nos jours , permettent , une prise de conscience , une union obligatoire ,une entraide de tous , pour construire de la stabilité , du sérieux , autour de ce secteur de l’industrie culturelle , qui malgré tout , est un fournisseur temporaire important , permanent de la main d’œuvre sous forme d’entrepreneur prives au niveau de la jeunesse .

UN SECTEUR PRIVE CULTUREL BIEN STRUCTURE, BIEN ORGANISE FACE A UN ETAT OU UN GOUVERNEMENT EST MIEUX POUR UN AVENIR D’ESPOIR.

BONNE CHANCE AU SECTEUR ET AUX ARTISTES.

TIDIANE SOUMAH (PLUSIEURS ANNEES DE REGARD, DU VECU OU D’OBSERVATIONS) ».

Ecrit par Tidiane Soumah, PDG des productions Tidiane World Music.

AFROGUINEE

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Chamack CAMARA, bientôt de retour avec des clips de son nouvel album!

Après sa révélation avec la sortie de son premier album, Chamack CAMARA revient bientôt avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.