Home / Culture / Guinée : la culture en souffrance, le silence coupable de Bantama Sow !

Guinée : la culture en souffrance, le silence coupable de Bantama Sow !

Sanoussy Bantama Sow, ministre guinéen, des sports, de la culture et du patrimoine historique

Qu’est ce qui explique le silence coupable du ministre guinéen de la culture, Bantama Sow et ses cadres, à la suite de la nouvelle omission de leur secteur dans la politique générale de l’actuel gouvernement ? Personne ne dit mot pourtant, il s’agit bien de leur département qui vient d’être occulté, a constaté Afroguinée.

Un fait qui irrite de nombreux acteurs culturels du pays, estimant que ‘’leur ministère de tutelle est laissé pour compte et n’existe simplement que par le nom’’.  Cependant, quelques structures culturelles de Conakry comptent agiter le chiffon rouge dans les prochains jours.

Batama Sow est-t-il à sa place au ministère de la culture ?

Véritable propagandiste politique pour les uns, mais assez rompu à la tâche quand il s’agit de gestion d’un portefeuille ministériel. Sanoussy Bantama Sow est devenu ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique avec beaucoup d’ambiguïté. Pour cause, sa nomination et sa reconduction à ce poste en mai dernier,  ont été diversement appréciées dans le monde sportif et culturel guinéen.

Après plusieurs mois de sa gestion, nous avons tenté à plusieurs reprises de l’avoir pour lui poser certaines questions. Mais impossible ! Pendant ce temps, l’état de décrépitude actuel de son département se passe de commentaire.

Peut-on déjà parler d’un élan de progrès depuis qu’il est là ? Si la question trouve tout son sens, Bantama Sow, lui, s’attèle à son sport favori : la propagande politique. Il tourbillonne dans des polémiques, cherchant toujours à se faire plaire à son idole de chef, le Prof. Alpha Condé.

Encore une fois, aucune action concrète ne dispose ce ministre pour faire fleurir son département. Tout clignote au rouge, son secteur est en souffrance ! A quoi sert donc sa nomination ? Juste pour des bamboulas ou des actions propagandistes pour le RPG-Arc-en-ciel ?

Bantama Sow est-il pire que les anciens mauvais ministres que ce département a connus dans les années antérieures ? On serait tenter de repondre affirmativement, puisque c’est devenu clair pour le commun du guinéen.

Des actions, des projets pour mieux avancer ?

Bantama Sow devrait tout d’abord, se battre pour obtenir une grosse portion du budget national pour de gros investissements dans la culture. Poursuivre le projet de loi sur la préservation et la protection du patrimoine culturel national, organiser les vrais États-généraux de la culture pour diagnostiquer les maux dont souffre le secteur ; financer les projets productifs ; construire des espaces de création et de diffusion ; soutenir les anciennes gloires pour un transfert fidèle à la nouvelle génération et tant d’autres…Mais rien de tout ça ! Bantama doit savoir qu’il a vraiment du boulot que d’organiser des mamayas qui n’ont aucun impact réel sur le developpement culturel en Guinée.

Après le discours du Premier minsitre Kassory, motus et bouche cousue

Pourquoi Bantama Sow n’a-t-il toujours pas réagi après le discours « incomplet » de Kassory, pour faire savoir à l’opinion, que le ministère de la culture est aussi important comme les autres secteurs de développement en Guinée? Ce laxisme est aussi comptable aux cadres de son département qui ont d’autres priorités que le développement culturel dans leur pays.

En Guinée, ce n’est plus un secret pour personne, la mission des cadres du ministère de la culture se résume à mobiliser des artistes et les foules pour le président et son parti politique. Comme quoi, Bantama Sow ne changera pas grand-chose au département de la culture, l’amer constat est visible, depuis belles lurettes. Doit-il partir?

LIRE AUSSI: Guinée : la culture de nouveau, omise dans la politique générale du gouvernement

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Affaire Panaf Arts Festival : N’faly Kouyaté recadre Abraham Sidibé

SHOWBIZ – Vous vous rappelez certainement de cette affaire de Panaf Arts Festival qui a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *