Home / Culture / La Guinée se souvient de l’activiste Kwame Ture, mort il y a vingt ans !

La Guinée se souvient de l’activiste Kwame Ture, mort il y a vingt ans !

Kwame Ture

Vingt ans après sa mort, l’activiste international, Kzame Ture bénéficie d’un hommage mérité à titre posthume en Guinée. En effet, des cérémonies d’honneur y sont organisées à partir de ce jeudi 22 novembre en faveur de l’âme de l’activiste panafricaniste.

Une lecture du Saint Coran à la Grande Mosquée Fayçal suivie d’un recueillement sur la tombe de l’homme, le « Black Panther » sont prévus à Conakry. Pour une semaine, une série d’expositions est aussi faite à l’université Gamal Abdel Nasser à partir du 24 novembre.

Retour sur les traces de Kwame Ture

Kwame Ture (1941-1998), né Stokely Carmichael, était un activiste international, organisation révolution et partisan du panafricanisme. Kwame Ture a été impliqué dans les Freedom Rides, Sit-In, la guerre anti-Vietnam et autre manifestation du mouvement des droits civiques des années 1960, ségrégation aux Etats Unies et dynamiser l’énergie de la communauté noire. En tant que militant étudiant, il a été formé par les architectes en chef du mouvement des droits civiques. Comme Ella Baker, Bayard Rustin, Fannie LOU Hamer, James Baldwin, Martin Luther King Jr. et a été battu, abattu, fréquemment et emprisonné plus de 27 fois.

En juin 1996, il est élu président national de l’étudiant non violent Comité de coordination et plus tard est devenu le Premier ministre honoraire des Blacks Panthères, Kwame Ture est célèbre pour avoir popularisé le concept de ‘’Black Power’’ et inventé le terme « racisme institutionnel ».

En voyageant beaucoup, Kwame Ture a forgé des alliances durables pour soutenir les mouvements de libération dans le monde entier, rencontre avec des personnalités comme Fidel Castro, H    o Chi Minh et Yasser Arafat. Il a déménagé en Guinée, en Afrique de l’Ouest avec sa femme alors célèbre, La chanteuse sud-africaine Miriam Makeba. Résidant en Afrique, il a changé de nom à ‘’kwame Ture’’ en l’honneur des mentors, Kwame Nkruma et Sekou Touré, présidents fondateurs du Ghana et de la Guinée, respectivement. A partir du début des années 70 jusqu’à sa mort, Ture a organisé sans relâche en tant que membre (fondateur) de Lo’All-African Parti révolutionnaire du peuple, une organisation qui s’est engagée à l’Afrique socialiste. Il était également membre du Parti démocratique de Guinée (PDG).

Avec des photographies, des documents, des séquences vidéo et des testaments en direct, A Black Panther Reawakens présente le travail de toute vie de Kwame Ture. L’exposition itinérante entend promouvoir une meilleur des droits civils, du pouvoir noir et les mouvements panafricains à, travers l’une de leurs icônes les plus importantes et inspirent de nouvelles générations à servir un objectif plus élevé.

www.afroguinee.com     

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Macaire Etty, Président de L’AECI : « Le livre doit vivre malgré la crise »

Après le grand confinement lié à la pandémie du COVID-19, le dé-confinement vient à pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.