Home / Actualités / Guinée : L’ultime hommage à Petit Condé avant sa dernière demeure

Guinée : L’ultime hommage à Petit Condé avant sa dernière demeure

Le monde de la culture rend hommage à Petit Condé. Le guitariste Ansoumane  Camara alias ‘’Petit Condé’’, décédé le 15 juin 2020, rejoint sa dernière demeure ce mercredi 17 juin 2020, dans sa famille à Enta. Mais bien avant son inhumation, le peuple de Guinée notamment sa famille culturelle lui a rendu un dernier hommage à l’occasion de la levée de son corps à la morgue de l’hôpital Ignace Deen. Une cérémonie présidée par le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique. Sanoussy Bantama Sow.

Il était précisément 9 heures 10 minutes, quand le corps d’Ansoumane Camara a été sorti de la morgue pour être exposé sous le hall. Tout de suite, parents, amis et collaborateurs du défunt, dans un seul élan ont fondu en larme. Dans une atmosphère générale dominée par la tristesse et la compassion. Et dans les témoignages, tout le monde a salué et magnifié l’apport inestimable qui aura été celui de Petit Condé à la culture aussi bien guinéenne qu’africaine.

Tout ému, le secrétaire général du ministère note à propos que « Petit Condé a été un jeune guitariste, arrangeur, compositeur et chef d’orchestre exemplaire ». Isto Keira trouve même qu’à l’image de Mory Kanté, lui aussi décédé il y a quelques jours, Petit Condé a été « une image qui a donné une couleur traditionnelle à la World Music. Et l’ancien ministre de conclure : « c’est encore un symbole de fierté qui part aujourd’hui.. C’est un frère, c’est un grand artiste avec lequel j’ai travaillé depuis 1994 avec la création du groupe standard. C’est vraiment dommage qu’il parte à la fleur de l’âge et je pense que nous allons continuer à travailler avec  le groupe standard qui n’a pas le droit de disparaitre sur la scène nationale et internationale ».

A lire  QUESTION SAHAROUIE : l’UA réaffirme son soutien à l’initiative de l’ONU
Fodéba Isto Keira, secrétaire général du ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique

Yakhoumba Sékou, lui aussi, guitariste et arrangeur, pour sa part, assimile la mort d’Ansoumane Camara à  une immense « perte pour la Guinée et pour l’Afrique ». Lui est d’autant plus attristé que le défunt a participé à sa formation. « C’était un homme gentil qui a formé beaucoup de jeunes et qui a contribué pour la culture guinéenne. Sa mort nous a tous surpris. Nous allons ses œuvres », promet-il.

Momodouba Soumah Bazino, lui, est le coordinateur du groupe  standard dont Petit Condé est le géniteur.  Il évoque surtout la dimension humaine de ce dernier. « Petit Condé  était un rassembleur, très sage très poli, très discipliné. Au-delà de son métier de guitariste et arrangeur, il était aussi social. C’était un père de famille qui était là pour tout le monde, qui s’est mis à la disposition  de tout le monde », égrène-t-ilQuant à l’importance que revêtait Petit Condé pour la culture guinéenne, Bazino trouve qu’elle est inestimable. « Il a plus de mille empreintes sur les albums des artistes guinéens, soit il est arrangeur, soit il est accompagnateur. A travers l’Afrique aussi les grands monuments comme Tiken Dja Fakoly lui faisaient appel pour les accompagner», dit-il.

Pour sa part, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, au nom du chef de l’Etat et de l’ensemble du gouvernement, a présenté les condoléances officielles à la famille du défunt. « C’est une très grande perte pour la culture guinéenne mais pour tout le peuple de Guinée. Ces 20 dernières années, Ansoumane  Camara ‘’Petit condé’’ a accompagné toutes les grandes stars de ce  pays, il a fabriqué des stars.  Comme l’a dit l’iman, il a accompagné tous les artistes des 4 régions naturelles, des ethnies de la Guinée, il a prouvé  qu’il était un artiste national. Aujourd’hui, c’est une très grande perte parce qu’il était très proche du ministère, il était très proche de moi et avec lui on réglait pleins de problèmes au niveau des artistes », dit ensuite en substance Sanoussy Bantama Sow.

A lire  L’éducation des filles à Télimélé, une promesse tenue
Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique

Petit Condé aura si utile à la culture guinéenne et à la Guinée tout court que le ministre de la Culture invite ceux de la nouvelle génération à s’inspirer de la carrière qui a été la sienne.  «. Si la jeune génération suit son exemple, je suis sûr que nous allons continuer à véhiculer, à vendre l’image de la Guinée, à vendre la culture guinéenne à travers le monde entier », promet le ministre.

Enfin, Bantama Sow promet qu’à la fin de la pandémie du coronavirus en Guinée  de grandioses cérémonies seront organisées à la mémoire de tous les artistes disparus pendant cette période de crise sanitaire. Depuis le début de la crise sanitaire, rappelle-t-il en effet, « nous avons perdu beaucoup d’artistes comme Kadé Diawara, Mory kanté, kanny Damba kanté, Ansoumane  Camara ». Aussi, annonce-t-il : « nous avons décidé d’organiser, après le coronavirus, un hommage à tous ces grands artistes de Guinée autour du nom de Mory Kanté ». Le ministre prend même le soin d’insister : « c’est un engagement ! À l’heure où je vous parle, la commission a déjà commencé à travailler autour de ça. Nous allons les rendre inoubliable dans ce pays parce que ils ont pleinement vécu pour la culture guinéenne, ils ont pleinement vécu pour la Guinée ».

A rappeler qu’Ansoumane Camara ‘’Petit Condé’’ est décédé à l’âge de 54 ans laissant derrière lui une veuve et un enfant.

Source : ledjelycom

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

VDMG 2020 : « Artiste révélation de l’année », à qui le trophée ?

Cette année 2020, la seconde édition des victoires de la musique guinéenne « VDMG« , qui se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.