Home / Non classé / Le patron du foot africain Ahmad voit sa suspension réduite à 2 ans

Le patron du foot africain Ahmad voit sa suspension réduite à 2 ans

FILE - In this Friday, July 19, 2019 file photo, the then Confederation of African Football president Ahmad Ahmad of Madagascar looks on during the African Cup of Nations final soccer match between Algeria and Senegal in Cairo International stadium in Cairo. The interim president of African soccer Constant Omari is under investigation by FIFA's ethics committee. Omari stepped up to lead the African governing body when its president Ahmad Ahmad was banned by FIFA ethics judges in November. (AP Photo/Ariel Schalit, File)

Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit à deux ans la suspension de cinq ans infligée en novembre 2020 par la Fédération internationale de football (FIFA) au président de la Confédération africaine (CAF) Ahmad. Le TAS estime que le Malgache a notamment enfreint les règles en matière de « distribution de cadeaux et détournement de fonds ». L’actuel patron du foot africain devra également s’acquitter d’une amende de 50 000 francs suisses.

Ahmad n’est plus le président de la Confédération africaine de football (CAF) quatre jours avant la fin officielle de son premier mandat. Et il ne pourra donc pas en briguer un deuxième à Rabat le 12 mars, face au Sud-Africain Patrice Motsepe, dernier candidat en lice après les retraits de Jacques Anouma, d’Augustin Senghor et d’Ahmed Yahya.

Le Malgache a en effet vu sa suspension de toute activité liée au ballon rond certes nettement réduite mais confirmée par le Tribunal arbitral du sport (TAS), ce 8 mars 2021. Celui qui avait été écarté pour cinq ans, en novembre 2020, par la Fédération internationale de football (Fifa) a ainsi vu cette sanction ramenée à deux ans.

Le TAS, instance suprême en matière de litiges sportifs, a « partiellement admis l’appel et a réduit la durée de la suspension imposée à M. Ahmad à 2 ans ». Les trois arbitres en charge du dossier ont toutefois reconnu coupable le désormais ex-patron du foot africain de « non comptabilisation de diverses transactions financières, acceptation de paiement en liquide, virements bancaires de bonus et indemnités sans base contractuelle ou réglementaire ».

La sanction aurait pu être encore moins lourde

Ils estiment aussi que l’intéressé a enfreint les règles en matières de « distribution de cadeaux et détournement de fonds (utilisation de l’argent de la CAF pour contribuer au financement d’une invitation à un pèlerinage à la Mecque) ». Sur ce point, qui a sans doute…Lire la suite sur Yahoo Sport

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Single : Malicka annonce M’ma Love…

Plus de répit pour l’artiste Malicka et son label Aly One Music ! En effet, après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.