Home / Culture / L’écrivain Jean René Camara nous fait une odyssée de la culture Baga

L’écrivain Jean René Camara nous fait une odyssée de la culture Baga

Engagé à faire la promotion de la culture Bagga dans toute sa diversité, l’écrivain Jean René Camara a, dans son sixième livre intitulé ‘’Masques et danses bagga à travers le D’mba’’ , ressorti l’ensemble des éléments de cette communauté installée le long de la côte guinéenne. Au cours d’une cérémonie de deicace organisée par la maison d’édition Harmattan-Guinée ce mercredi 07 octobre 2020, l’auteur a expliqué le contenu de son livre de trois chapitres ,  pour permettre aux uns et aux autres de s’approprier du contenu de cette culture.

Devant les ressortissants de la communauté Bagga, le Président de la cérémonie de dédicace le ministre d’Etat, ministre secrétaire général à la présidence de la République Naby Laye Youssouf Kiridi Bangoura, l’auteur Jean René Camara dira que le livre ‘’masques et danses Bagga à travers le D’mba’’« se propose de faire l’historique d’une démarche de valorisation du patrimoine culturel Bagga à travers le festival danse et arts Baga. Le livre vise aussi la valorisation du patrimoine culturel et artistique Baga, l’obtention de la reconnaissance de la danse D’mba comme étant sa création et sa marque culturelle identitaire, toutes chose qui pourraient préluder à son inscription d’abord au patrimoine culturel national mais aussi au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO », a fait savoir d’entrée l’auteur.

Et d’ajouter « ce livre comprend trois chapitres. Le premier chapitre parle des aspects organisationnels du festival, le deuxième d’écris les masques, danses et chants Baga et le troisième traite les communications sur le patrimoine culturel Bagga. J’ose espérer que les renseignements et les informations véhiculés dans ce livre permettront aux lecteurs d’avoir une meilleure connaissance sur les mœurs et les coutumes des populations Bagga, ainsi que l’appropriation des réalités artistiques et culturelles de la société traditionnelle Baga ».

Naby Youssouf Kiridi Bangoura, président de la cérémonie de dédicace

Touché par la qualité des informations fournies par l’auteur dans ce livre , le président de la cérémonie, le ministre d’Etat ministre secrétaire général à la présidence Naby Laye Youssouf Kiridy Bangoura, après avoir rappelé l’ambition de l’auteur pour la valorisation de la culture Bagga depuis les années 1993, est revenu sur la complexité de la communauté Bagga.

« Jean René Camara, quelque soient ses occupations à toujours eu le temps ce souci fécond d’interroger sa culture et d’apporter de la lumière et partager cette culture avec d’autres que nous sommes. La Bagataye est quelque chose très difficile à définir parce que c’est une culture qui est postmoderne caractérisée par des choses que les gens les plus évolués du monde cherchent aujourd’hui .Une des choses aussi de cette culture c’est la pluralité au sein de la communauté. La culture Bagga sort des communautés linguistiques distinctes et proches à la fois.

La communauté Baga est post moderne et ancienne nouvelle parce que si la notion de société civile dont on parle tant, les groupes sociaux caractérisés plus par leurs genres, âges et leurs occupations est la base culturelle de la société Bagga. Elle n’est pas organisé en fonction de la hiérarchie mais elle est organisée en fonction des groupes d’âges, des genres, des occupations, des métiers ainsi de suite. Dans la communauté Bagga, les instances de délibération sont plurielles et ressemble plus à un forum de la société civile qu’a un État verticale de type mandingue et autres », a-t-il témoigné.

Source : RTG Koloma

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Reprise des spectacles : L’AGS fixes des règles strictes !

Reprise des activités culturelles : l’Agence Guinéenne de Spectacles dresse ses exigences Après sept (7) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.