Home / Actualités / Les Flammes 2024 : Aya Nakamura et Gazo sacrés artistes de l’année

Les Flammes 2024 : Aya Nakamura et Gazo sacrés artistes de l’année

Lancée l’année dernière par les médias Yard et Booska P et soutenue par Spotify, la cérémonie dédiée aux musiques urbaines a fait son retour jeudi soir, au Théâtre du Châtelet. L’occasion de réunir, le temps d’une soirée, tout le gratin du hip-hop français. Mais avec le sacre du rappeur Gazo et de la chanteuse Aya Nakamura, tous deux élus Artistes de l’année, la soirée a des airs de déjà-vu. Le duo a déjà été récompensé par ces prix lors de la première édition et à l’occasion de la 39e cérémonie des Victoires, en février dernier.

Doudoune blanche en fourrure, Aya Nakamura, qui a snobé la cérémonie en 2023, a ouvert le bal, interprétant Baby, son tube aux airs des années 2000. Le public connait le titre par cœur. De même pour les deux suivants : Pookie, extrait de son deuxième album, et Hypé.
S’ensuit un long discours en «freestyle» de Waly Dia«Rachida Dati elle est pas là ? Non c’est bon on l’a trop vu, plaisante-t-il. Elle est dans le Macron Game, il faut pas lui faire confiance.» L’humoriste en a profité pour revenir sur la polémique autour de la potentielle participation d’Aya Nakamura aux Jeux Olympiques. «Quand les Daft Punk étaient pressentis pour l’ouverture de la cérémonie, personne n’a dit « c’est une honte » […] Ils parlent en anglais et comme Siri et personne n’a de problème avec ça», a-t-il conclu.

Au cours de la soirée, la chanteuse de 28 ans a raflé trois récompenses : celle de l’Album nouvelle pop, des mains du danseur étoile Guillaume Diop. Mais aussi celle de l’Artiste féminine et du rayonnement international de l’année. «Merci aux Flammes pour ces trophées, a-t-elle lancé aux quelque 2000 spectateurs présents dans la salle. Ça n’a pas été facile pour moi mais cette victoire c’est pour toutes les « renois ». On vient de loin.» De son côté, Gazo a été sacré Artiste masculin de l’année.

Le Figaro

A propos Fatoumata MARA

Vérifier aussi

Des entreprises culturelles continuent de se mettre en règle !

Pour la professionnalisation et la structuration des métiers de spectacle et du secteur culturel en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function Smush\Core\Parser\str_contains() in /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php:373 Stack trace: #0 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php(358): Smush\Core\Parser\Parser->sanitize_value('property') #1 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php(157): Smush\Core\Parser\Parser->is_safe('property') #2 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php(120): Smush\Core\Parser\Parser->get_element_attributes('<meta property=...', 'https://www.afr...') #3 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-page-parser.php(35): Smush\Core\Parser\Parser->get_elements_with_image_attributes('<!DOCTYPE html>...', 'https://www.afr...') #4 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/transform/class-transformer.php(53): Smush\Core\Parser\Page_Parser->parse_page() #5 /home/caab6116/afr in /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php on line 373