Home / Actualités / MajestyConakry signe  »Woulékratie » un premier album reggae dancehall

MajestyConakry signe  »Woulékratie » un premier album reggae dancehall


Woulékratie  étymologiquement woulé  signifie mensonge en dialecte soussou de la Basse côte guinéenne (Guinée- Conakry).  Krati ou kratos veut dire puissance. Alors quand la force du mensonge  prend d’assaut un peuple qui espérait au changement, c’est le mécontentement et la révolte qui se manifeste. Cette révolte et cette colère sont les sources d’inspiration pour ce nouvel album de  MajestyConakry , artiste extravertie de la musique urbaine de Guinée.

Pour ce premier essai Reggae Dancehall rock, il  ne cherche pas l’extraordinaire producteur, ou le plus pro des backing  band, ni le beatmaker de Movado mais pose juste sur des riddims jamaïcains et signe une autoproduction au studio Rives du Cher- à -Saint Avertin (France).  Le résultat donne  12 titres sonnants  dont l’auditeur retrouvera 8 riddims jamaïcains  de Zion Riddim en passant par  le Riddim Send You Go de Black Rhyno sur le lequel a été posé le single Rasta Love sortie en 2012.

Il y a aussi 4 riddims originaux venant successivement de Bamako ( Mali) via  le singjay Ras Manjul  ( Takana Zion , Yannis Odua,  Danakil ,  Natty Jean) qui a bien voulu donner un coup de pouce à Majesty en lui composant deux riddims, un bounce  et un autre baptisé Time Will Tell sur lequel Majesty pose les lyrics « pour que ça pose » co-écrit avec  D. Sedou de ma vie.de rap.com   qui se retrouve en écriture aussi sur  le titre « avoir du style , posé sur un riddim de Umzo venant d’Okland City.

Nous avons aussi le titre « Merci Jah « où  l’artiste rend hommage à l’éternel Dieu pour tous les bienfaits qu’il lui a accordé ,avec une telle sensation dans les tripes qu’il vous fait prier avec lui dans la chanson sur un riddim à vous faire  méditer c’est signé  Eart City Band de Kingston.

Visionnez la vidéo Rasto Love

[youtube id= »hfAwVqshqBE » width= »600″ height= »350″]

Asilé , selon son auteur,  est le trajet d’un artiste en quête de liberté d’expression, un artiste à la recherche d’un havre de paix où il peut s’exprimer sans se faire torturer, parce qu’il n’a pas appris à obtempérer : ‘’ Pour avoir la grande gueule on ne naît pas avec, on nous pousse à réagir, à force de nous intimider , de nous faire mal on a fini par oser leur dire ce qu’on  ressent ‘’.

Même réalité  dans le titre « Démocratie » qui est un aboi a la mauvaise gouvernance du professeur président et de son gouvernement que l’artiste traite de’’ zombi et d’enfoiré ‘’. Excusez du peu…

Professeur  est le titre phare qui  prouve que l’artiste est résolument engagé à dénoncer toutes les tares du système de gouvernance dans son pays, la Guinée. Il y dénonce la gérance familiale du pouvoir et la gabegie financière autour des ressources minières.  ‘’La  démocratie est en superficie en Guinée, mais en réalité c’est une dictature basé sur le dictat.’’

Dans le titre  « Ma Guinée » c’est au peuple que l’artiste s’adresse dans le refrain quand il clame « Tous ensemble  pour la Guinée , dan s le travail la justice et la solidarité ,unité pour avancer dans le travail la justice et la solidarité, c’est aussi un plaidoyer pour l’unité, pour ceux qui sont dans des procès bidons tandis que le peuple crève de faim, à tous ces opprimés qui rêvent de justice équitable, d’une Guinée unie et indivisible, ce morceau est co-écrit  avec  Mooz B de Kill Point ( Groupe pionnier du Rap en Guinée).


Le titre ‘’Dimhé waffé’’ est toujours dans la même optique du titre  de l’album woulekratie, où  l’artiste dresse un tableau des cris les enfants qui ont faim et soif, des hommes et femmes qui luttent sous le soleil sans un bon salaire, de ces ports et ces eaux de Guinée qui regorgent de poissons mais  déplorent  l’état du panier de la ménagère.  Dans cette chanson,  Majesty hurle ces couplets :

  »Guinée is back que quand l’eau et le courant seront de retour, Guinée is back que quand l’autosuffisance alimentaire sera atteint, mais c’est aussi vrais que « Guinée is back » mais négativement avec le retour des faux et usages de faux, des faux coups d’état, des avocats et procureurs bidons, des journalistes marginalisés et boycottés… »

En fin, Mademoiselle est un autre titre de woulékratie qui surprend,  Majesty chante pour la première fois les vertus de la ganja marijuana, une plante qui pour l’artiste est tombée du ciel et qui pousse sur la tombe du King Salomon pour que quand tu la fume, la sagesse t’habite et la positivité soit ton libre arbitre.

‘’Je ne conseille personne de fumer, mais moi j’en fume et j’assume, je connais plein de gens au gouvernement et dans le monde qui fume la ganja mais qui font aussi la chasse aux ganjaman, alors ce morceau est pour vous dire que personne ne peut stopper une graine qui a poussé au jardin d’éden dans les contrés sauvages aux couleurs d’ébène.’’

En somme, cet album Woulékratie de MajestyConakry est à la fois une sociothérapie mais également un voyage de l’artiste vers d’autres sillons musicaux avec une fermeté d’engagement pour le bien être de son peuple africain de Guinée bâillonné depuis des décennies par la politique de la mal gouvernance l’injustice.

Majesty s’est également lancé dans le show-business avec la création de la marque Woguizalina , une marque de vêtement urbaine pour  sa communauté de fans et les jeunes de toutes les banlieues du monde.

La sortie officielle de l’album Woulékratie de MajestyConakry est prévue en numérique  le 31 mars prochain sur toutes les plateformes de téléchargement légales. Be ready !

Marie Hélène 

www.afroguinee.com

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Kandia Kora a reçu un disque de platine avec MHD

Le virtuose de la kora et artiste complet, Kandia Kora a reçu un disque de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.