Home / Actualités / Musique / Reggae : 32 ans après, Bob Marley reste populaire

Musique / Reggae : 32 ans après, Bob Marley reste populaire


11 mai 1981-11 mai 2013, voilà trente deux ans que Bob Marley, le pape du reggae s’est éteint. Après sa mort, la superstar reste toujours populaire et ses albums se vendent bien. Dépassant le seul cadre musical, Marley est devenu une référence culturelle pour le monde du reggae.

Bob Marley de son vrai nom Robert Nesta Marley, est né à Nine Mile, Saint Ann, en Jamaïque, le 6 février 1945, et est décédé à Miami, en Floride, aux Etats-Unis, le 11 mai 1981. D’abord soudeur, Marley devient chanteur et guitariste de cantiques, de soul, de ska, de rock steady et de reggae, réalisateur artistique, actif de 1959 à sa mort. Bob Marley est la première véritable superstar qui a connu le succès planétaire à partir d’un pays pauvre, la Jamaïque. Son reggae est proche du ‘’Rhythm and blues’’ et de la ‘’Soul’’ américaine. Sa voix est celle de tous les peuples opprimés de la terre, au nom desquels il s’exprimait. Brillant et prolifique, chanteur, auteur-compositeur, sa carrière internationale ne dure verticalement que huit années intenses.

Outre, ses meilleures créations musicales, sa dimension sociale et spirituelle lui donnent vite l’aura d’un homme exemplaire. Ses fans l’appelaient le ‘’prophète’’ pour sa capacité à se projeter dans le futur par la qualité de ses compositions qui font encore date. Il succombe à un cancer de poumons en pleine gloire le 11 mai 1981 à l’âge de trente-six ans. Mais, son mythe lui, survit et s’amplifie à travers le monde. Son premier gros succès en Jamaïque est la première version de ‘’Put It On’’, ‘’ Simmer Down’’, et la délicieuse ballade très soul ‘’I’m Still Waiting’’.

En été 1980, lors d’une tournée européenne, Marley déjà malade lance l’album ‘’Uprising’’. Le disque frappe fort avec des titres comme ‘’Zion Train’’, ‘’Pimper’s Paradise’’, ‘’Forever Loving Jah’’, ‘’Coming in From the Cold’’, et surtout ‘’Could You Be Loved’’.
L’anniversaire de son décès est un jour férié en Jamaïque où plusieurs timbres seront créés à son effigie. La maison des quartiers chics qu’il avait rachetée à Chris Blackwell au ‘’56 Hope road’’ devient le musée Bob Marley. ‘’Rastaman vibration’’, ‘’Babylon by bus’’, ‘’Survival’’, ‘’Chances are’’, ‘African Herbsman’’, Early Music’’, ‘’ Birth of a legend’’, ‘’Simmer down at studio one’’, ‘’ The Wailers at the studio one’’, ‘’One love at the studio’’, ‘’One at the studio one’’ sont, entre autres, les albums que le pape du reggae a laissés le 11 mai 1981 à ses fans.

Robert Nesta Marley devrait avoir aujourd’hui, 68 ans s’il vivait. Il a donné naissance à une nouvelle génération de reggeamakers africains que sont Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly, Ismaël Isaac dont le pays, la Côte d’Ivoire est devenu la plaque tournante du reggae.

[youtube id= »boENYdzyYyY » width= »600″ height= »350″]

www.abidjan.net

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Inédit : Diamond Platnumz en duo avec Alicia Keys !

La méga star Alicia Keys,  a annoncé sa collaboration avec le tanzanien Diamond Platnumz, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.