Home / Culture / RTG : Vers l’interdiction de diffuser les clips qui ne vendent pas la culture guinéenne

RTG : Vers l’interdiction de diffuser les clips qui ne vendent pas la culture guinéenne


Pour le bon fonctionnement de son programme d’animation culturelle et musicale, la direction générale de la RTG vient d’envisager des dispositions strictes quant à la diffusion des œuvres artistiques guinéenne. A compter du 1er janvier 2015, tous les clips nationaux qui ne valorisent pas le folklore guinéen ne passeront plus sur les ondes de la télévision nationale, a prévenu le directeur général de ladite maison.

RTGC’est au cours d’une rencontre avec les hommes de culture tenue ce 20  novembre à la RTG Kolomaque Yamoussa Sidibé a annoncé cette nouvelle mesure. Pour lui, la musique urbaine au lieu de vendre la culture guinéenne, propose au public majoritairement jeune, des images indécentes à la télé. Pour palier à cet état de fait, la chaine nationale de télévision guinéenne n’abstiendra à partir de l’année 2015 de diffuser tout clip contraire à la promotion de l’authenticité nationale.

Réconforté, le secrétaire général du ministère de la culture et du patrimoine historique a salué cette nouvelle disposition de la direction de la RTG.  « Cette initiative incitera les artistes à se remettre en cause et à ne pas se laisser dominer par les cultures étrangères » s’est félicité Mohamed Amirou Conté. Au même titre que lui, d’autres acteurs culturels se réjouissent de cette décision qui selon eux permettra à la culture guinéenne d’être mieux vu à l’étranger via les médias d’état.

 

 

In Visions Jeunes

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Cinéma : C’est parti pour la 7ème édition du FECCIG !

La 7ème édition du Festival de la Création Cinématographique de Guinée, FECCIG a été officiellement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.