Home / Actualités / Serhou Guirassy, décryptage d’un buteur paradoxal

Serhou Guirassy, décryptage d’un buteur paradoxal

Avant-centre au style bien à lui, Serhou Guirassy réussit un début de saison extraordinaire sous les couleurs du VfB Stuttgart. Buteur à dix reprises en cinq journées de Bundesliga, l’international guinéen a mis l’élite allemande à ses pieds. Son sélectionneur, Kaba Diawara, décrypte cet attaquant paradoxal.
Il y a d’abord les chiffres. Pour un attaquant de pointe, plus que pour tout autre joueur, ils sont un impitoyable juge de paix. Ceux de Serhou Guirassy en ce début de saison de Bundesliga sont absolument exceptionnels. Vendredi soir, en ouverture de la cinquième journée, l’avant-centre du VfB Stuttgart a inscrit ses neuvième et dixième buts de la saison. Soit une moyenne supérieure à deux réalisations par match, pour l’ancien Lillois, Amiénois et Rennais, qui avait fait trembler les filets à onze reprises « seulement » durant l’exercice précédent. Ces temps de passage météoriques ont fait entrer l’international guinéen dans un cercle très fermé. Un seul joueur avait en effet réussi jusqu’alors un tel tour de force dans l’histoire de l’élite allemande : le Polonais Robert Lewandowski, sous les couleurs du Bayern Munich lors de l’exercice 2020-2021, son dernier en Bavière. On peut trouver pire voisinage pour un buteur.

Nonchalance et efficacité

Mais au-delà des statistiques, il y a aussi l’image, le style. Aussi faussement indolent que vraiment efficace, délié et puissant à la fois, celui de Serhou Guirassy, parfois critiqué pendant ses années Ligue 1 pour sa maladresse, étonne voire détonne. Un homme, lui-même ancien attaquant international, décrypte pour TV5 Monde cette apparente contradiction : il s’agit de Kaba Diawara, le sélectionneur de la Guinée. « En raison de son gabarit et de sa gentillesse, Serhou Guirassy est catalogué comme joueur nonchalant. Il est difficile à bouger, et comme c’est un gentil garçon, on le présente ainsi, estime celui qui occupe le banc du Syli national depuis bientôt deux ans. Mais c’est avant tout un joueur complet : grand, athlétique mais aussi technique. Pétri de qualités. Il a toute la panoplie de l’attaquant moderne, capable d’évoluer seul devant. » De quoi s’attirer les compliments non seulement de son sélectionneur national, mais aussi des plus prestigieux observateurs de la Bundesliga.

Validé par Matthäus

« J’aurais pris Guirassy. Il a tout ce dont un attaquant de haut niveau a besoin », avait ainsi confié Lothar Matthäus au quotidien Bild à l’occasion de la signature d’Harry Kane au Bayern Munich en août dernier. L’ancienne star de la Nationalmannschaft avait alors déclenché les moqueries, mais les rieurs se sont depuis fait discrets, sans que Serhou Guirassy ne se départisse de son naturel. « Ses chiffres sont fous. Et il fait ça avec une telle nonchalance. Il a un sang froid incroyable face au but et s’amuse », s’enthousiasme par exemple son coéquipier Deniz Undav. « Pour certains c’est une qualité, pour d’autres c’est un défaut. Je trouve que cela colle bien avec son caractère. C’est un homme et un joueur qui ne parle pas beaucoup. Cette manière d’être correspond parfaitement à son comportement sur le terrain », juge Kaba Diawara.

Kaba Diawara lui donne un conseil

Le sélectionneur de la Guinée n’a pas de mots assez élogieux pour l’attaquant de 27 ans, arrivé en sélection sur la pointe des pieds au printemps 2022, alors qu’il ne jouait pas beaucoup avec Rennes : « Il s’est bien intégré. Il est poli, toujours à l’heure, très professionnel. Il est déjà très apprécié au sein du groupe », dit le coach du Syli de sa fine gâchette, qui disputera en début d’année prochaine sa première phase finale de Coupe d’Afrique. D’ici là, l’évolution des performances de Serhou Guirassy sera surveillée avec attention. Jusqu’où le natif d’Arles peut-il aller ? Kaba Diawara a là encore son idée : « En tant qu’ancien attaquant, le conseil que je lui donnerais, c’est d’être un peu plus égoïste. Je le vois en sélection : il est toujours le pouce levé, même si son coéquipier a raté son centre. Il est toujours en train d’encourager ses partenaires. Il gagnera à être un peu plus égoïste s’il veut aller très haut, et c’est tout ce que je lui souhaite ! » Serhou Guirassy sait ce qu’il lui reste à faire.

TV5 MONDE

A propos Mamadama Camara

Journaliste Reporter, passionnée de culture en interaction avec l'environnement. Activiste, agis vert pour la planète et contre le réchauffement climatique.

Vérifier aussi

OFFICIEL: FOUDIS DIALLO ET QUEEN RIMA invitées à AFRICA MUSIC CONNECT en France.

AFRICA MUSIC CONNECT est un événement qui met en avant des jeunes talents africains, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.