Home / Actualités / SYLI : FERNANDEZ AURAIT DÉJÀ PRIS SES SANCTIONS ?

SYLI : FERNANDEZ AURAIT DÉJÀ PRIS SES SANCTIONS ?


C’est une information plus que surprenante ! Apparemment Fernandez reste toujours motivé à appliquer des règles. Selon nos confrères de centpourcentfoot, le technicien français aurait déjà décidé de sanctionner les joueurs du Syli absents lors du stage de préparation à Paris.

Luis Fernandez aurait décidé de se passer des services de ces joueurs suivants : Ibrahima Traoré, Abdoul Razzagui Camara, Baissama Sankoh, Ibrahima Conté et Idrissa Sylla ce pendant une année. Parce qu’ils n’ont pas répondu à la convocation durant le stage par rapport au premier match éliminatoire de la CAN 2017 pour des raisons diverses.

La Fédération Guinéenne de Football serait également au courant de cette décision mais envisage de plaider pour le retour de ces joueurs. L’instance dirigeante du football guinéen se méfierait des frustrations des supporters inconditionnels de ces joueurs concernés à quelques mois de son congrès électif qui devrait être serré entre le président sortant Salifou « Super V » Camara et l’ancien international du Syli Abdoul Karim Bangoura.

Il faut rappeler que l’équipe guinéenne est arrivée mercredi à Casablanca pour livrer son tout premier match éliminatoire de la CAN Gabon 2017 contre le Swaziland ce vendredi 12 juin.

Lire aussi : Paris : le Syli National termine son stage sur une note positive

 Pathé Diallo

www.afroguinee.com

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Le Prix RFI Théâtre 2020 décerné à Soulay Thia’nguel pour «La Cargaison»

« Je suis arrivé à l’écriture théâtrale par effraction. » L’auteur et metteur en scène …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.