Home / Tourisme / Tourisme et Hôtellerie : 60 milliards consentis pour des mesures d’accompagnement

Tourisme et Hôtellerie : 60 milliards consentis pour des mesures d’accompagnement

Fanta Fanyin-CAMARA Ministre du Tourisme en Guinée

Guinée – Le domaine du tourisme et de l’hôtellerie est frappé de plein fouet par la crise sanitaire. Pour minimiser ces coûts, le gouvernement guinéen a consenti 60 milliards de francs guinéens. Dans une conférence de presse ce lundi 20 juillet 2020, Mme Salla Fanta Fanyi Camara, ministre du tourisme, de l’hôtellerie et de l’artisanat est revenue sur  les efforts entrepris par le gouvernement pour freiner les effets de la COVID-19 dans son secteur.

« Le paiement intégral des arriérés, des créances dues par l’Etat aux établissements hôteliers pour une valeur de vingt-deux milliards deux cent trente millions de francs guinéens (22.230.000.000 GNF). Le report pour trois (03) mois, du paiement de l’ensemble des charges fiscales et sociales des entreprises du secteur. Le report de paiement pour trois (03) mois des factures d’eau et d’électricité pour les entreprises de l’Hôtellerie et du Tourisme. La renonciation par l’Etat, pour trois (03) mois, à la TVA sur les factures des entreprises du secteur. Le report sans coût financier pour trois (03) mois des échéances de remboursement des prêts bancaires. Les charges fiscales des entreprises du secteur du petit commerce (maquis, bars et restaurants, etc.) ont été supprimées pour la période d’Avril à Juin 2020 » a-t-elle énuméré en matière d’efforts consentis dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme, avant de mettre en lumière d’autres efforts dans le domaine de l’artisanat :

« Les charges fiscales des entreprises du secteur du petit commerce ont été supprimées pour la période d’Avril à Juin 2020 ; Les tailleurs et couturiers ont été outillés pour participer à la riposte sanitaire à travers la confection d’environ dix millions (10.000.000) de bavette par les actions suivantes : La fourniture aux couturiers des matières premières ; Le renforcement des capacités de production des ateliers de couture par la fourniture de machines à coudre et d’accessoires ; La fourniture d’une assistance technique aux couturiers pour la confection des masques de qualité ; La distribution des masques, etc… », A-t-elle rajouté.

Dans le même sens, la ministre Camara a listée des actions pouvant leur permettre de réaliser leurs ambitions qui sont entre autres: « L’extension de d’hébergement et de restauration des personnes placées en situation d’observation sanitaire à d’autres structures hôtelières ;  La finalisation de la constitution d’une base des entreprises et des Groupements d’intérêts Economiques (GIE) évoluant dans le secteur pour bénéficier du Fonds d’appui aux Groupements d’Intérêts Economiques et aux entreprises (GIE) ; L’organisation de vastes campagnes de sensibilisation dans le milieu artisanal sur les mesures de protection contre la COVID-19 ; La distribution de kits de lavage des mains et de masques dans les ateliers de production (garages, menuiseries, ateliers de soudure et de confection de textile, salons de coiffure, etc) »,précise-t-elle.

Mansaré Naby Moussa pour www.kalenews.org

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

 Zoom sur la Bibliothèque communautaire de Kamsar

Il y a de cela 23 ans que la bibliothèque communautaire de la ville de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.