Home / Actualités / Un festival pour réhabiliter les œuvres de Miriam Makeba est née à Dalaba !

Un festival pour réhabiliter les œuvres de Miriam Makeba est née à Dalaba !

Miriam Makeba « MAMA AFRICA »

Le Festival des Voix Afro-féminines de Dalaba a tenu toutes ses promesses du 30 janvier 2022 au 02 janvier 2023, avec un hommage à une grande figure disparue de la chanson africaine : la grande chanteuse sud-africaine Miriam Makeba.

Surnommée la « Mama Africa », Miriam, adulée pour sa voix et son engagement pour les droits civiques, s’est éteinte le 9 novembre 2008 à Castel Volturno en Italie ; après avoir vécue une bonne partie de sa vie en Guinée à Dalaba.

Le vendredi 6 janvier 2023, l’entreprise culturel Bundun, structure initiatrice de ce projet et le Fonds de Développement des Arts et de la Culture, ont conjointement organisé un cocktail dinatoire à Conakry. Objectif : faire le point sur ce coup d’essai et annoncer officiellement la tenue chaque année de ce festival à Dalaba.

« On a voulu raviver cette mémoire de Miriam Makéba, ce qu’elle a léguée à la communauté internationale, à l’Afrique du sud et à la Guinée. Donc, c’est ce qu’on a fait cette année mais ça nous a aussi amené vers la création de ce grand festival que j’annonçais tout à l’heure qui s’intitulera Le festival des voix afro-féminines à Dalaba » a annoncé M. Barry, initiateur de ce projet citoyen.

 Au cours du diner, des films documentaires sur les traces et les œuvres de l’icône internationale à Dalaba, ont été projetés pour le bonheur des invités composés notamment des hommes de culture, de quelques membres du gouvernement, des ambassades, des institutions et partenaires au développement.

Prenant la parole, le Secrétaire Général du Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat dira que :  « Dalaba a accueilli et a adopté l’icône internationale, Miriam Makéba. Elle y a résidé et aujourd’hui il y a encore les traces de son séjour à Dalaba. C’est pour cela que, nous avons pu identifier un centre d’intérêt sur lequel il faut agir. Ce centre d’intérêt, c’est la case dans laquelle vivait Miriam Makéba. C’est un élément désormais de notre patrimoine historique. Donc, cette soirée visait à mobiliser des partenaires autour de ce projet. Mobiliser des ressources pour rendre effectif le lancement du chantier de restauration de la case de Miriam Makéba à Dalaba », a fait savoir Faya François Bouruono.

Rappelons que ce projet de Buntun en collaboration avec le FODAC, vise aussi à réhabiliter et à rénover tous les sites touristiques et patrimoines historiques de la préfecture de Dalaba.  Une belle initiative n’est ce pas?

Mohamed KOMAH

A propos Mohamed KOMAH

Vérifier aussi

Lasso Diawara annonce la sortie d’un nouveau single !

Cette semaine, Lasso Diawara a annoncé une très bonne nouvelle à ses fans : il …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.