Home / Culture / Culture, propagande en Guinée : de qui se moque- t-on?

Culture, propagande en Guinée : de qui se moque- t-on?


Le premier ministre guinéen , Mohamed Said Fofana , ébloui par le concert  à Forécariah de ce qui reste du célèbre Bembeya Jazz National de Guinée, après 53 années d’existence, a promis dans l’euphorie d’offrir 100 millions Gnf  aux compagnons de Demba. Un geste anodin de mécène mais qui s’avère d’une grande portée démagogique. Quand l’on se préoccupe un peu du sort des artistes guinéens et surtout de l’état d’agonie dans lequel se trouve actuellement le secteur culturel en Guinée, l’on est amené à se poser des questions. Et la première impression que se fait le commun du Guinéen face a cette triste réalité, c’est bien ce relent d’amertume envahissant qui l’étrangle.

Alors, il se dit :  Monsieur le Premier Ministre, c’est de la pure démagogie ! Si vous voulez soutenir la culture en Guinée , Eh bien , c’est pas par cette voie de propagande !  Si vous voulez réhabiliter ce monument de la musique africaine, faites leur un MUSÉE BEMBEYA JAZZ, c’est mieux comme œuvre de mécénat. Qu’est que votre gouvernement attend pour instaurer un vrai FESTIVAL NATIONAL DE MUSIQUE ET DE CULTURE  en Guinée ? Ou encore, qu’est ce que votre Gouvernement attend pour construire un Palais de la Culture ou même une SALLE de SPECTACLE à Conakry ??

Autant de questions qui fusent à l’esprit et qui prouvent à suffisance que la Guinée est devenue ces derniers temps,  un véritable chaos culturel sans perspectives où l’on continue toujours à se retrancher derrière un passé glorieux pendant que le reste du monde se meut de façon exponentielle dans une diversité culturelle universelle.

Aujourd’hui, le Pays de Sory Kandia Kouyaté aura beau été un terreau fertile de la culture africaine , mais s’il n’y existe pas une politique culturelle fiable, elle ne pourra jamais réoccuper sa place d’antan dans le concert culturel des nations. Et cela passe nécessairement par une forte implication des gouvernants et non pas par une propagande insipide comme le fait certains hauts cadres guinéens. Un constat bien amer !

Bembeya à Forécariah

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Diaspora : Des opérateurs culturels guinéens divisés !

C’est une situation qui écœure plus d’un dans le milieu culturel guinéen. Des acteurs qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.