Home / Actualités / Culture : Qui peut bénéficier des fonds d’urgence ?

Culture : Qui peut bénéficier des fonds d’urgence ?

Sanoussy Bantama Sow, ministre guinéen, des sports, de la culture et du patrimoine historique

Partout dans le monde, la Culture est en arrêt à cause de la pandémie liée au Coronavirus. La Guinée ne fait pas exception à cette règle, son secteur culturel est touché de plein fouet avec une situation de précarité qui s’annonce très dur pour ses acteurs. Alors, qui pour sauver la culture ? Qui pour aider les acteurs culturels guinéens à se remettre ?

Les espoirs s’entretiennent autour d’un fonds d’urgence estimé entre 15 à 20 milliards GNF, selon Fodéba Isto Keira, le Secrétaire général en charge du département. Mais rien n’est encore fait quand à la disponibilité effective de ces fonds. Par ailleurs, L’UNESCO est aujourd’hui, disposé à aider tous ses pays membres pour faire face à cette crise du covid-19.

Le 22 avril dernier, une réunion par vidéo-conférence de 161 pays dont la Guinée s’est tenue avec l’UNESCO pour que chaque pays défende son projet. Le ministre guinéen des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Bantama Sow, avait fait son speech pour défendre le cas guinéen. Les yeux restent donc rivés vers son département.

Il faut noter absolument, qu’il existe des conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de ces fonds d’urgence, une fois disponibles. L’une des conditions majeures est d’être une entreprises culturelles en règle avec l’Etat et qui paye ses redevances fiscales liées à l’organisation du spectacle et /ou à la création artistique. Sans compter, le report ou l’annulation de nombreux événements culturels pour cause de coronavirus avec des pertes énormes pour les opérateurs culturels concernés.

Certains membres du BGDA pourraient aussi bénéficier de ces fonds en fonction de la fourchette de répartition des subventions aux droits d’auteurs. Cette dernière question soulève l’épineuse problématique du secteur culturel guinéen à savoir son manque d’organisation sectorielle tant au niveau institutionnel qu’associatif.

Comment soutenir le secteur culturel guinéen face à cette crise du covid-19 ? Aux grands maux, les grands remèdes !

Par Aboubacar M. Camara

AFROGUINÉE 

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Black M dénonce les violence et les tueries en Afrique

Le rappeur français d’origine guinéenne, Black M, reste très inquiet face à la crise posté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.