Home / Actualités / En 2019, YouTube aurait payé 3 milliards USD à…

En 2019, YouTube aurait payé 3 milliards USD à…

YouTube à l'industrie musicale 2019

Susan Wojcicki, PDG de YouTube, a déclaré vendredi dans un article de blog que la plate-forme de streaming vidéo avait payé plus de 3 milliards de dollars aux détenteurs de droits musicaux l’année dernière.

La nouvelle coïncide avec les 15 ans d’existence du site d’hébergement des vidéos.

« YouTube propose deux moteurs de revenus avec la publicité et les abonnés, versant plus de 3 milliards de dollars à l’industrie de la musique l’année dernière grâce aux annonces et aux abonnements », a expliqué Wojcicki.

Selon Wojcicki, YouTube a pour objectif en 2020 de resserrer ses partenariats avec l’industrie de la musique pour « augmenter les revenus, attirer de nouveaux artistes et promouvoir la musique », de collaborer avec les médias pour « étendre leurs audiences et acquérir de nouveaux utilisateurs » et d’aider les annonceurs à « trouver plus de clients ».

« Nous travaillons également en partenariat avec des artistes pour soutenir et amplifier leur travail à chaque étape de leur carrière », a-t-elle écrit.

Concernant les créateurs de contenu, YouTube a émis les vœux de voir leurs revenus ainsi leurs audiences augmentées cette année. « Nous apprécions tout ce que font les créateurs pour inspirer, éduquer et divertir leur public », a indiqué Susan Wojcicki.

La semaine dernière, Ruth Porat, la directrice financière d’Alphabet, la société mère YouTube, avait noté que la majorité des revenus publicitaires de YouTube revenait aux créateurs de contenu, mais le montant de plus de 3 milliards de dollars payé aux artistes ne représente que 20 % du revenu total de YouTube.

Plus tôt ce mois-ci, YouTube a annoncé que ses revenus publicitaires s’élevaient à 15,15 milliards de dollars en 2019, dont 4,72 milliards de dollars au quatrième trimestre seulement. C’était également la première fois que l’entreprise révélait ses revenus.

YouTube a été longtemps pointé du doigt sur la transparence de ses chiffres et de ne pas payer équitablement les artistes. La décision de révéler ses chiffres pourrait être considérée comme un effort pour une plus grande transparence sur les revenus de la plateforme.

En 2017, ses concurrents tels que Spotify et Apple Music avaient payé 7 USD en redevances aux créateurs, contre seulement 1 USD payé par YouTube pour le même service.

Par In-House DRC

A propos F. Syta Camara

Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Baba Jamal un talent à l’état pur, découvrez son single « Mon Destin »

Baba Jamal est un jeune artiste guinéen qui monte en puissance à travers ses différentes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *