Home / Business / Guinée : Kunfabo a bouclé ses créances auprès de la Société Générale

Guinée : Kunfabo a bouclé ses créances auprès de la Société Générale


Kunfabo vient de boucler ses 300 000 € de créance auprès de la Société Générale. Paraphé fin novembre 2019, cette ligne de crédit qui a permis à la startup d’accélérer et d’accroître la production de ses premiers smartphones ne consistait en rien à une participation dans ce projet de la marque de téléphonie Kunfabo.

Il s’agissait pour la Société Générale de banque en Guinée de nouer un partenariat qui lui permettrait de faciliter l’accès pour ses clients à ses applications de mobile Banking, “Connect” et le porte-monnaie électronique “YUP” qui allaient être installées par défaut dans les smartphones Kunfabo.

” Je pense que c’est vraiment satisfaisant que nous ayons pu rembourser cette créance de 300.000 € en moins d’un an. Nous sommes en train de voir avec eux comment reconduire le même type de crédit. C’était une convention de partenariat avec une ligne de crédit sans condition, facilitée bien sûr dans le cadre des mécanismes d’appui au développement des petites et moyennes entreprises mis en place par l’État”  témoigne Fadima Diawara, promotrice de la marque Kunfabo.

Ce partenariat fructueux pour Kunfabo et la Société Générale devrait sans doute se poursuivre d’autant plus que la Société Générale s’occupe de la distribution pour la startup qui, toutefois envisage d’ouvrir ses propres points de vente.

Financial Afrik

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Leadership : Une guinéenne rafle un prix en Australie

Âgée de 27 ans, une guinéenne vient d’être distinguée par les autorités australiennes en raison …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.