Home / Culture / Guinée : Le Festival du Premier Film s’ouvre aux cinéastes d’Afrique et de la diaspora

Guinée : Le Festival du Premier Film s’ouvre aux cinéastes d’Afrique et de la diaspora


En 2016, le festival de premier film de Guinée change d’appellation et devient le festival de la création cinématographique de Guinée. La 3ème édition de ce rendez-vous annuel sera ouverte non seulement aux cinéastes guinéens mais aussi aux autres venus d’Afrique et de la diaspora africaine. Ce festival new look est prévu du 1er au 11 avril 2016 à Conakry.

A sa création, l’évènement visait à lever la difficulté que les auteurs guinéens ont à diffuser leurs films. « Mais après la 2ème édition, nous avons constaté que le problème ne se posait pas seulement au niveau des Guinéens, c’était un problème sous régional. Parce qu’au cours de ces deux éditions, les films sont venus d’un peu partout », déclare Noël Lamah, directeur du groupe Wolohaba qui organise ledit festival.

Noël Lamah insiste sur le fait qu’à partir de cette année, les cinéastes d’Afrique et ceux de la diaspora africaine peuvent participer au festival et remporter des prix au même titre que les créateurs guinéens.

Il y aura de la concurrence pour ces derniers. « Si on ne gagne pas des prix, ça nous permettra de mettre en cause notre formation mais aussi la politique qui accompagne la création cinématographique en Guinée », pense Noël Lamah.

Retrouvez cet article sur Arts224.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

La politique manipule la culture guinéenne pour ses intérêts !

C’est un constat amer ! Le contexte sanitaire particulier qui affecte le secteur culturel guinéen …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.