Home / Diaspora / La diaspora guinéenne prépare un événement inédit de «retour aux sources» : l’American Fula Fest

La diaspora guinéenne prépare un événement inédit de «retour aux sources» : l’American Fula Fest

Cet événement est le premier du genre aux Etats-Unis. La première édition de ce festival est prévue en 2022 à New York, aux Etats-Unis. Fula fest se veut un événement «return to the roots of our basic fulani culture», en français: retour aux sources de notre culture peule de base ! Il est prêt à accueillir d’autres participants et intervenants en provenance des pays d’Europe, d’Asie et du continent d’origine. Au menu: traditions, rites et coutumes de ceux qui ont en partage le Pulaaku ou l’appartenance à la communauté des locuteurs de la langue et de l’art de vivre peule.

Fula fest, retenez bien cet événement ! C’est le premier du genre pour l’initiateur principal, Alpha Diallo de la structure Weliya production inc. Le comité organisateur de ce Fula fest (ou festival fulani, festival fellata, festival pular ou encore festival fulfuldé), est composé de membres de la diaspora africaine vivant dans différents pays d’Amérique du Nord, notamment dans l’Etat de New York aux Etats-Unis où se tient l’événement dans le courant de l’année 2022.

La première édition est une manifestation dédiée à la communauté africaine des pays d’Amérique du nord, quelles que soient leur nationalité. Elle est ouverte aux membres des autres communautés désireuses de présenter leurs spécificités culturelles. Fula fest se veut un événement axé sur ce qu’on appelle aux Etats-Unis, le «return to the roots of our basic fulani culture», en français: retour aux sources de notre culture de base !

Diarama america 

Il est prêt à accueillir d’autres participants et intervenants en provenance des pays d’Europe, d’Asie et du continent d’origine. Au menu de cette rencontre de promotion et de la valorisation de la culture du peuple peul : traditions, rites et coutumes de ceux qui ont en partage le pulaaku ou l’appartenance à la communauté des locuteurs de la langue et de l’art de vivre peule.

Le festival entend fédérer autant de guinéens autour d’un idéal commun : mettre en avant le rôle social de tout peul qui est de rationaliser le fondement de son riche patrimoine culturel et artistique dans toute sa diversité, par les valeurs de la compréhension et de la bienveillance.

L’initiateur 

L’initiative d’organiser ce festival vient d’Alpha Diallo, connu sous le pseudonyme de Dj Alpha. Il est le Directeur général de la structure Weliya production inc qui pilote l’événement. Il a eu une carrière de promoteur événementiel et de musique pastorale moderne. Il est par ailleurs le manager principal de l’artiste DTM, son frère cadet.

Alpha Diallo est issu d’une famille d’artistes. Il s’est retrouvé plongé dès son jeune âge dans l’écriture de musique et animateur de concerts. Son père, Abdoul Gadiry Diallo, est un ancien chef d’orchestre du Super Kolima Jazz de Labé, l’un des pionniers de la musique pastorale moderne en Guinée, son pays d’origine.Dj Alpha vit depuis des décennies aux États Unis, précisément à New York, où toute sa famille s’est installée.

Le programme 

Comme pour les autres événements culturels qui s’importent à merveille au pays de l’Oncle Sam, Dj Alpha ambitionne de faire vivre le patrimoine culturel Fulani à travers les œuvres instrumentales, la musique, la danse, la peinture, le dessin, l’écriture, la gastronomie, la mode vestimentaire et l’artisanat pour prévaloir cet art en terme de conscience collective.

Au cours du Fula fest, des prix et des trophées seront décernés. Celles et ceux qui se sont bien et continuellement illustrés de par leur abnégation à perpétuer, consolider, valoriser le potentiel, la richesse et l’hospitalité pastorale, chacun dans son domaine de prédilection, seront honorés.

Et l’après-édition inaugurale 

Le festival s’étendra sur trois jours de suite au premier jour du week-end, notamment le vendredi qui ouvrira la Soirée Welcome. Le samedi accueillera un concert animé par des artistes-chanteurs, comédiens et conteurs provenant de l’Afrique et de l’Europe, y compris les artistes guinéens installés ou séjournant temporairement aux Etats Unis et au Canada.

Le dimanche connaîtra l’exposition dans un parc, une série de défilés en tenue peules, où les curieux contempleront les œuvres et la tradition Hali-pulaar. Ainsi, une soirée prestige d’au revoir se tiendra le soir dans un banquet qui servira à des rencontres et d’échanges fructueux.

Toujours et partout sous la bannière de Fula fest, après l’événement baptême de feu new-yorkais, les prochaines éditions pourront être délocalisées de manière tournante, selon les sollicitations, dans l’un des Etats du territoire fédéral des Etats-Unis et ailleurs sur le continent américain.

Alpha Diallo et le comité organisateur de l’american Fula Fest entendent pérenniser l’événement annuel afin de permettre l’expression d’exhumation, de ressourcement, et de créativité de la communauté peule. Et surtout, remémorer la culture fulani, poular, fellata ou fulbhè, aux plus jeunes pour qu’ils s’en souviennent et prennent soin de sauvegarder cet héritage. D’ici la fixation de la date officielle du lancement et du programme définitif du festival, une chose reste certaine: l’american Fula Fest de 2022  se prépare lentement mais sûrement à New York. Avec l’objectif de se placer au rang des plus populaires et des plus remarquables d’Amérique du Nord.

Par Ahmed Tidiane Diallo, Le Populaire Guinée

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Aux États-Unis, les chefs noirs réclament de « la visibilité »

Après avoir enrichi, par leurs talents, la cuisine américaine, les chefs noirs espèrent désormais obtenir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.