Home / Culture / Le Sumu, une tradition qui s’impose dans le milieu culturel guinéen

Le Sumu, une tradition qui s’impose dans le milieu culturel guinéen

Le Sumu a tendance à s’imposer présentement sur l’arène culturelle guinéenne. En ce moment, partout à Conakry, on y organise tant bien que mal.

Le Sumu traditionnel qui prend racine dans la culture Mandingue très prisé en République du Mali et à Bamako depuis des décennies, se reflue vers la capitale guinéenne où il est généralement sollicité par des opulents surtout quand ils se sentent bien flattés.

A préciser que le Sumu est une sorte de causerie musicale, un enseignement culturel orchestré sur un fond de rythmes traditionnels propres au terroir de l’ancien empire du Mali. Il est tenu par des griots et paroliers de la lignée des Konkonba Djely ou grands griots du Mandingue.

Son but est de partager avec les générations montantes, les connaissances sur les liens qui ont existé entre les familles et leur généalogie.

Son importance est énorme, il favorise la concorde sociale, la paix, la réconciliation. Autant de facteurs qui le permet aujourd’hui de se tailler une place prépondérante dans le milieu culturel en Guinée.

Selon nos informations, une structure est entrain d’être mise en place en Guinée, pour propulser plus loin ce genre musical traditionnel comme dans les pays voisins.

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Street Art : Des jeunes immortalisent Mory Kanté et Cie !

Apres les chanteurs, hommes politiques, médias locaux et internationaux… c’est autour des jeunes artistes du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.