Home / Diaspora / Lettre ouverte à la Diaspora africaine dans le monde

Lettre ouverte à la Diaspora africaine dans le monde

Chers compatriotes de notre beau continent, l’Afrique. Il est vivement important de reconnaître l’importance de la littérature africaine, en particulier les recueils de contes africains, dans la préservation et la transmission de la culture africaine aux générations futures. Les contes africains sont un cordon ombilical entre les enfants de la diaspora africaine et leur continent d’origine, l’Afrique. Les histoires racontées dans ces contes ont traversé des générations et ont été transmises de bouche à oreille, de père en fils, de mère en fille.

Aujourd’hui, ces histoires sont disponibles sous forme de livres écrits par des auteurs africains talentueux qui ont travaillé dur pour préserver et partager ces histoires avec le monde entier. En tant que membre de la diaspora africaine, il est de votre devoir de soutenir ces auteurs et de promouvoir leurs livres auprès des enfants de la diaspora africaine.

Certes je comprends, sans forcément partager vos arguments, selon vous, vous êtes allés en Europe, Au Canada, aux USA etc., pour vous “chercher”, “Métro, Boulot, Dodo”, soit ! Mais vos enfants inscrits dans les écoles des métropoles sont-ils eux aussi aller ‘’se chercher’’ ?

Parcourez bien les programmes scolaires de vos enfants, il n’existe presque pas ou pas du tout de livres d’auteurs africains inscrits aux programmes officiels. Une prise de conscience est nécessaire à cet effet…

Nous devons encourager nos enfants à lire Les livres d’auteurs africains pour qu’ils puissent découvrir la richesse de leur culture et se connecter avec leur continent d’origine. Les histoires racontées dans ces livres sont remplies de sagesse, de leçons de vie et de valeurs qui sont importantes pour la formation de l’identité de nos enfants. Les contes africains sont un moyen de transmettre l’héritage culturel et de renforcer le lien entre les enfants de la diaspora africaine et leur continent d’origine.

Il est important de noter que les auteurs africains ont souvent du mal à trouver des éditeurs pour leurs livres et à promouvoir leurs œuvres. En achetant leurs livres et en les partageant avec les enfants de la diaspora africaine, nous contribuons à soutenir leur travail et à leur donner la visibilité qu’ils méritent.

En conclusion, je vous invite tous à promouvoir les livres d’auteurs africains, en particulier les recueils de contes africains, auprès des enfants de la diaspora africaine. En faisant cela, nous renforçons le lien entre nos enfants et leur continent d’origine, et nous contribuons à la préservation de notre culture.

Un circuit de distribution dynamique des œuvres des auteurs africains en occident est à imaginer, à créer !

«Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie…. La lecture est une amitié….. La lecture est la respiration de l’âme…..Lire pour le plaisir s’est révélé être le moteur le plus important des futures chances d’un enfant. » (Proverbe).

Merci de votre attention et de votre soutien.

Soumahoro Alfa Yaya. Citoyen africain.

 

A propos Mamadama Camara

Journaliste Reporter, passionnée de culture en interaction avec l'environnement. Activiste, agis vert pour la planète et contre le réchauffement climatique.

Vérifier aussi

Le Dialogue sur la transition énergétique de Berlin met en réseau les acteurs du monde entier © Florian Gaertner/photothek.de

La conférence Berlin Energy Transition Dialogue se tient du 19 au 20 mars

La dixième édition de la rencontre mondiale Berlin Energy Transition Dialogue ( BETD ) se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function Smush\Core\Parser\str_contains() in /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php:373 Stack trace: #0 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php(358): Smush\Core\Parser\Parser->sanitize_value('property') #1 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php(157): Smush\Core\Parser\Parser->is_safe('property') #2 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php(120): Smush\Core\Parser\Parser->get_element_attributes('<meta property=...', 'https://www.afr...') #3 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-page-parser.php(35): Smush\Core\Parser\Parser->get_elements_with_image_attributes('<!DOCTYPE html>...', 'https://www.afr...') #4 /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/transform/class-transformer.php(53): Smush\Core\Parser\Page_Parser->parse_page() #5 /home/caab6116/afr in /home/caab6116/afroguinee/wp-content/plugins/wp-smushit/core/parser/class-parser.php on line 373