Home / Actualités / Le nouveau « Ballatigui » intronisé en présence du Ministre guinéen de la culture Alpha Soumah

Le nouveau « Ballatigui » intronisé en présence du Ministre guinéen de la culture Alpha Soumah

Sosso balla – Siriman Kouyaté, magistrat et président de la 4eme chambre civile, commerciale et sociale de la cour suprême de Guinée, est le nouveau gardien du trophée de guerre de Soundjata Keita. Il devient ainsi le 27ème gardien de ce balafon sacré, symbole de liberté et de cohésion de la communauté mandingue dispersée sur un territoire qui appartenait autrefois à l’empire du Mali.

Siriman Kouyaté a été intronisé le jeudi 14 juillet 2022 à Niagassola, berceau du royaume de sosso-bala ; en présence d’une forte délégation conduite par le Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

En effet, le sosso bala, balafon mythique du célèbre empereur de Sosso du moyen âge africain Soumaoro Kanté et trophée de guerre sorti des décombres de la bataille de Kirina en 1235 a été octroyé officiellement à Balla fasseke Kouyaté par l’empereur Soundjata Keita. Depuis, il est jalousement conservé en Guinée par la famille Dökala lignée du troisième fils de Balla fassakè suivant l’ordre de la primogéniture attribuant la gestion du balafon au plus âgé de la branche la plus ancienne.

Les informations à notre disposition soutiennent qu’à date 26 gardiens se sont succédés dans la conservation de cet instrument sacré et la famille Dökala de Niagassola en est la gardienne depuis 1930.

Prenant la parole Djémory Kouyaté, représentant de la famille Dökala, (griots Kouyaté de Nyagassola) dira que : « La protection de l’espace culturel de sosso balla est un défi majeur à inscrire dans les priorités du ministère de la culture et à placer au centre des préoccupations du gouvernement à travers des actes concrets dont entre autres : la finition, l’équipement et l’entretien régulier du musée qui conserve le balafon, la prise de dispositions idoines pour le renforcement de la sécurité du balafon, l’institutionnalisation d’un festival du balafon autour du sosso bala le père des balafons  tous les deux ou trois ans et l’institution d’une subvention annuelle pour le sosso bala et son gardien. » (Ndlr)

Pour sa part, Alpha Soumah Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a affirmé que : « Monsieur le Président de la République, le Premier Ministre et l’ensemble du Gouvernement attachent une grande importance à la protection, la conservation et la valorisation du patrimoine culturel de la Guinée en général et de l’espace culturel du Sosso Bala (…) je peux donc vous rassurer, au nom de Monsieur le Président de la République, que le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour appuyer la mise en valeur de ce balafon multiséculaire qui a appartenu à Soumaoro KANTE et à l’empereur Soundiata KEITA, dont vous avez la lourde responsabilité de conservation. »

Notons que Siriman Kouyaté, nouveau gardien de sosso bala succède ainsi à Elhadj Filani Sekou Kouyaté décédé le 26 février 2022. Proclamé chef d’œuvres du patrimoine oral et immatériel de l’humanité en 2001 par l’Unesco et inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel, le nouveau conservateur continuera à pérenniser la tradition multiséculaire du sosso Bala, malgré son statut d’agent de l’Etat par le respect des vertus qu’incarne un balatigui, que ses prédécesseurs ont assumé sans faille.

Mohamed KOMAH, de retour de Niagassola pour Afroguinée.

A propos Mohamed KOMAH

Vérifier aussi

CAN : la Coupe d’Afrique des nations 2025 retirée à la Guinée

Des doutes pesaient depuis plusieurs mois sur la faisabilité de l’organisation, dans un des pays …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.