Home / Culture / Théâtre: C’est parti pour la 3ème édition du festival univers des mots !

Théâtre: C’est parti pour la 3ème édition du festival univers des mots !


La Muse a lancé la 3ème édition du festival univers des mots depuis le 23 mars dernier à Conakry avec l’arrivée de ses trois (3) auteurs invités. Pour cette 3ème édition, la Guinée n’aura pas de représentant.

Après un appel à candidature à travers toute l’Afrique francophone, et une sélection par un comité de lecture franco-guinéen, trois heureux élus sont venus à la résidence à Conakry. Notamment la camerounaise Marcelle Sandrine Bengono, Afi Gbegbi du Togo et Noufou Badou du Burkina Faso.

Ils sont coachés par Soulay Thianguël et Patrick Azam, metteurs en scène respectivement guinéen et français. Ces jeunes auteurs africains procéderont à la finition de leurs projets d’écriture pendant 65 jours, où ils auront au moins individuellement, une fois par semaine, un rendez-vous avec un dramaturge en présence d’un metteur en scène.

Également une mise à l’épreuve au plateau sera faite pour chaque œuvre littéraire en présence des comédiens, du metteur en scène, du dramaturge sur la mise en jeu des acteurs et les ébauches de répétitions. Une manière d’amener les auteurs à corriger quelques imperfections liées à l’interprétation théâtrale du texte.

Après la résidence d’écriture, des lectures publiques de textes suivront aussi bien au centre culturel franco-guinéen (CCFG). Ainsi que certaines universités de la place.

L’Univers des Mots est un projet ambitieux que la Muse organise pour encourager et promouvoir la jeune écriture théâtrale africaine francophone sous forme d’une biennale composée de résidences d’auteurs, de lectures publiques, de rencontres avec les spectateurs et les professionnels, avec pour objectif de toucher un nouveau public, notamment chez les jeunes (élèves, étudiants, etc.). Il en est à sa troisième édition et se tiendra du 13 mars au 07 mai 2016.

De l’origine

Après être tombé dans le chaudron de l’écriture dramatique grâce à deux stages organisés à Conakry puis à Cotonou, le jeune slameur et journaliste guinéen, Bilia Bah, a pu profiter de deux résidences d’écriture à La Comédie de Saint-Étienne puis à Paris, au Théâtre de l’Aquarium (en 2010). C’est là qu’il a pu achever sa pièce, Les châteaux de la ruelle (qui a depuis été créée avec succès à Conakry, dans une mise en scène de Souleymane Bah).

Soucieux de promouvoir la jeune écriture contemporaine africaine, et conscient qu’il faut en transmettre le goût à un nouveau public et notamment parmi les jeunes.

De retour en Guinée, Bilia Bah a voulu réinventer à sa manière ce type d’accompagnement d’auteurs, dont il a pu bénéficier à l’Aquarium, et qui lui a tant apporté. Et pour en faire profiter ses confrères écrivains : heureuse initiative, dans un continent où la formation théâtrale est quasi inexistante – et la formation à l’écriture théâtrale pas même imaginable… Il a donc conçu une biennale d’écriture africaine francophone, L’univers des mots, dont la première édition s’est déroulée du 31 mars au 19 mai 2012, à Conakry.

Une aventure à suivre

 Source: Arts224.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Diaspora : Des opérateurs culturels guinéens divisés !

C’est une situation qui écœure plus d’un dans le milieu culturel guinéen. Des acteurs qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.