Home / Kotidien O Pays / Violences à Conakry : le gouvernement fait état de 3 morts et de dégâts matériels

Violences à Conakry : le gouvernement fait état de 3 morts et de dégâts matériels


Le Porte-parole du gouvernement vient d’annoncer, dans un communiqué que les violences enregistrées à Conakry depuis le 27 février, ont causé la mort de trois personnes (deux civils et un policier). Il précise également que ces affrontements violents ont été à l’origine d’importantes destructions de biens publics et privés.

Par le même communiqué, le gouvernement tout en présentant ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes, promet de faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de ces citoyens.

Si le gouvernement se réjouit du retour au calme dans les principaux foyers où des tensions ont été enregistrées les jours précédents, il dit déplorer, en revanche, la persistance des violences dans certains quartiers de la haute banlieue.

‘’Le gouvernement réitère l’appel déjà lancé par le chef de l’Etat dans son adresse à la Nation du 1er mars 2013, et invite les dirigeants des partis politiques à faire preuve de responsabilité, d’appeler leurs militants au calme, à l’apaisement et au dialogue’’, indique le ministre Damantang Camara, Porte-parole du gouvernement qui rappelle que conformément à l’ordre simplifié du 26 février 2013 de l’Etat Major Général des Armées, les forces militaires ont été consignées dans les casernes jusqu’à nouvel ordre et qu’en conséquence le maintien de l’ordre reste dévolu uniquement aux services traditionnels de la gendarmerie et de la police.

Source : Guinéenews.

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Billet : Yaguine et Fodé, martyrs d’Afrique

1999-2014, cela fait 15 ans depuis que Yaguine Koita et Fodé Tounkara ont trouvé la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.