Home / Actualités / L’An 53 de l’OUA : « Djuwa » hausse le ton à Conakry!

L’An 53 de l’OUA : « Djuwa » hausse le ton à Conakry!

Le 25 Mai de chaque année, marque la date de création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). En Guinée, l’association panafricaniste appelée « Djuwa » qui signifie « soleil » en swahili, ont profité de cette date commémorative, pour faire passer leurs messages citoyens à travers une marche pacifique sur les tarmacs de la capitale, Conakry et de Mafrinya à Forécariah.

« les États-Unis d’Afrique, utopie ou nécessité?», était le thème choisi cette année par ladite association qui milite pour une Afrique unie, solidaire et indivisible face aux nombreux dictas de l’occident.

«UNIS, 0N EST FORT. DÉSUNIS, ON EST MORT » ;  « S’UNIR OU PÉRIR » ; « ONE LOVE AFRICA » ; « UNITÉ AFRICA, RÊVE A RÉALISER » ; « UNE AFRIQUE, UNE MONNAIE, UNE NATION, UN DRAPEAU, UN PRÉSIDENT… ». Tels sont les messages qu’on pouvait lire de loin sur les banderoles et pancartes brandis par ces jeunes manifestants.

0103

 

« Cette marche est une façon pour nous de rendre hommage aux père fondateurs du panafricanisme. Je veux citer Hailé Selassié, Marcus Garvey, W. Du Boi, Nkuwame Kuruma, Modibo Keita, Sékou Touré et autres…. Nous voulons en quelque sorte, cimenter la conscience fédérale dans l’esprit des populations à la base, afin qu’elles pussent exiger aux dirigeants de l’Afrique, la réalisation effective de l’unité politique des peuples. Car, le constat est qu’aujourd’hui, le monde se forme en grand bloc pour défendre leurs intérêts. Je prends l’exemple sur le cas de l’OTAN et la Libye, le Mali. Et si on est uni, l’occident ne peut pas nous diviser », a expliqué le Coordonnateur du mouvement « Djuwa », ‘’Mikhindé’’ au micro de notre reporter.

Rappelons qu’il y a une cinquantaine d’années depuis que 30 pays africains participaient à la création de l’OUA à Addis Abeba en Ethiopie.

Elle a pour missions de renforcer l’unité et la solidarité entre les États africains, de coordonner la coopération pour le développement, de préserver la souveraineté et l’intégrité territoriale des États membres, et de favoriser la coopération internationale dans le cadre des Nations Unies.

Sita Camara pour www.afroguinee.com

 

 

 

 

 

 

 

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Clay Man présente « Traficante », une belle dose de son urbain

Clay Man propose un son urbain dans la pure tradition des rythmes afro-caribéens. Le chanteur guyannais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *