Home / Dossier / Drame de Rogbanè : Banlieuzart et Instincts Killers accusent les autorités guinéennes.

Drame de Rogbanè : Banlieuzart et Instincts Killers accusent les autorités guinéennes.


C’est à travers les réseaux sociaux que les groupes Banlieuzart et Instinct Killers ont rompu le silence le weekend dernier en adressant une lettre de compassion aux familles victimes du drame de la plage de Rogbanè survenu le 29 juillet dernier à Conakry. Dans ce courrier, les deux grosses pointures de la musique urbaine de Guinée ont pointé d’un doigt accusateur les autorités du pays qui selon eux, sont responsables de cette tragédie qui a ôté la vie à 33 jeunes guinéen lors de leur dernier concert.

Banlieuzart et Instincts Killers ont également profité de cette occasion pour demander la libération pure et simple de Malick Kébé et Ablaye Mbaye.

Nous vous invitons à lire le contenu de ladite lettre dont une copie a été envoyée sur l’adresse électronique de notre correspondant basé à Conakry.

« Nous Avons tous compatie et continuerons éternellement à compatir à la souffrance des familles de nos frères et sœurs qui ont perdus leurs vies à Rogbanè. Nous sommes conscients que ni notre déclaration de condoléance à leur intention, ni l’observation des quarante jours de deuil y compris, Les sacrifices fait à la grande mosquée de Fayçal, ni ce morceau d’hommage qui nous vient du très fond du cœur ne nous rendront nos fans, frères et sœurs disparus à Rogbanè. Car le seigneur tout puissant en a décidé ainsi. Nous prions tous les jours pour le repos de leurs âmes et espérons que nos actes atténueront les douleurs des familles pleurées.

Mais il est plus que le temps pour nous de sortir du silence.

A ce jour, les responsables qui sont connus de tous, à savoir le gouverneur de la ville de Conakry qui a reçu un courrier l’informant qu’il doit se tenir ce concert au jour et lieu indiqués, la gendarmerie à son tour a reçu un courrier allant dans le même sens. Tous y compris la police, étaient au même niveau d’information.

Ou sont passés les gendarmes qui ont sécurisés ce concert? Le gouverneur de la ville de Conakry ?, le maire de la commune de Ratoma inculpé également et se promène tranquillement dans la ville de Conakry, alors que les innocents sont retenus à la maison centrale. Où est la justice? Que font les ministères de la culture, de la jeunesse et des droits de l’homme? Pourquoi veut-on tuer l’épanouissement des jeunes en guinée?

Nous artistes, Banlieuzart et instinct killers demandons svp la libération de l’artiste Ablaye Mbaye (Skandal), Malick Kébe, DG AGS.

Encore une fois paix à lame de nos illustres disparus.

A tous nos fans, a la jeunesse consciente de guinée, prière de copier et partager.

Vive la jeunesse et son droit à l’épanouissement! »

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Wonkhai 2020, les dates de la tournée européenne !

Le collectif « Wonkhai 2020 » composé de  Takana Zion, Steeve One Locks, Singleton, Djanii Alfa et l’opérateur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.