Home / Non classé / Bisbille autour du festival SICA à Conakry !

Bisbille autour du festival SICA à Conakry !

La polémique autour du Festival Stars de l’Intégration Culturelle Africaine  » SICA  » s’est emparée du milieu du showbiz guinéen. En effet, Aly Léno et Moise Premier se réclament chacun, être le représentant dudit festival en Guinée.

Face à cette confusion, nous avons essayé de comprendre les choses afin de vous éclairer la lanterne. Notre rédaction a donc mené sa petite enquête. Lisez plutôt !

Entre Aly Leno, Moise 1er c’est qui le véritable représentant légal du Festival SICA à Conakry ? La question vaut tout son pesant d’or. Car cette affaire vient déchirer à nouveau une partie du tissu culturel guinéen, faisant des réactions sur la toile avec des commentaires partisans.

Aly Leno et Moise 1er tous deux, se déclarent en même temps ‘’Représentants pays » de ce festival de musique qui se déroule chaque année à Cotonou où la Guinée se fait déléguer.

Par ailleurs, si dans les autres pays, tout est déjà prêt pour une meilleure participation à ce grand festival, par contre, en Guinée une confusion totale se fait sentir et affecte automatiquement le choix des nominés.

Aly Leno se dit fort d’un mandat et attestation dûment signés par M. Wassi, le permettant de coordonner cette année 2017, les SICA dans son pays.

Voici-dessous, ces actes

 

« C’est au président du SICA de trancher, c’est très simple. Je n’ai jamais démarché. On ne se connaît même pas physiquement. Je ne veux pas rentrer dans cette polémique. Personnellement, j’ai reçu des documents signés par le Président du SICA…. », nous a  expliqué M. Leno.

Quant à Moise Premier, il se dit être le point focal des SICA depuis toujours. Il nous a aussi exposé des documents légaux de l’édition précédente. Moise Premier a entrepris des démarches et vient même de faire des affiches sur lesquelles l’artiste Kandia Kora est le nominé de la Guinée pour le SICA 2017.

« J’ai toujours été le Représentant de SICA en Guinée. Et jusqu’à l’heure où je vous parle, je n’ai reçu aucun courrier me destituant. Et je suis tout le temps en contact avec mon Président Ali Wassi. On se parle régulièrement et je fais mon boulot…. », a dit Moise Premier.

 

Pour recoupement d’informations, nous avons joint au bout du fil, le Président de la commission d’organisation du festival SICA au Benin, Ali Wassi.

« Nous avons adressé plusieurs correspondances à Aly Leno depuis près d’un mois, il n’a pas réagi. On a envoyé plusieurs Watsup, il n’a pas réagi. Mais on s’est dit que peut-être il n’a pas le temps, qu’il n’a pas fait. Et nous, nous on avait commencé la communication au niveau international. Vous savez, la nature a horreur du vide. C’est là que Moise s’est rendu compte que la communication au niveau de SICA a commencé. Entre temps, lui il ne savait pas que puisqu’il n’était pas libre, on a donné la possibilité à Aly de nous représenter…. », nous a-t-il dit.

Ecoutez ici l’intégralité de notre entretien avec le Président des SICA

Le Président Ali Wassi promet de nous revenir dans les heures qui suivent pour donner plus de précisions.

En attendant, il nous apprend que la prochaine édition de ce festival Star de l’Intégration et de la Culture Africaine (SICA) se déroulera du 03 au 06 Novembre 2017. Une trentaine de pays d’Afrique s’apprête à y participer.

Affaire à suivre!

Syta pour Afroguinée

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

SINGLE: Malicka lance « M’ma Love »

Petit à petit l’album de l’artiste de l’écurie « Aly One Music » prend forme ! Après le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.