Home / Diaspora / Cornrows : comment porter les tresses collées pour être à la pointe du style

Cornrows : comment porter les tresses collées pour être à la pointe du style


Les tresses africaines, ou cornrows en anglais, ne sont pas une nouvelle tendance, venues de nulle part. Tresses de tailles variées et collées au cuir chevelu, elles sont profondément ancrées dans l’histoire culturelle de la diaspora africaine depuis des décennies. Longtemps considérées comme une coiffure « pas acceptable en société ». C’était sans compter sur le mouvement nappy, très en vogue ces dix dernières années et les Afro-Américains initiateurs de nombreuses tendances, qui ont aidé à « l’infiltration » des cheveux des personnes noires pour le grand public.

Les tresses africaines : des options infinies

Avec les tresses africaines, les options sont infinies. Tout ce que vous imaginez, vous pouvez le réaliser. Il suffit d’avoir un coiffeur compétent, de la patience (cela peut prendre des heures de réaliser ces tresses) et de l’inspiration. En chignon, en queue-de-cheval, seules ou sur le côté : on adopte les variations de tresses à notre guise.

Un avantage des tresses africaines ? C’est une coiffure protectrice qui ne nécessite pas de coiffage à la chaleur, qui pourrait  endommager ou casser vos cheveux. Et ce qu’on adore, c’est qu’elles s’adaptent aussi bien pour une journée de travail, que pour une soirée ou un tapis rouge comme on peut le voir sur des célébrités telles Zendaya Coleman, Rihanna ou encore Miss France 2017 Alicia Aylies.Ces tresses africaines pour être cool et chic

In Grazia

Ces tresses africaines pour être cool et chicCes tresses africaines pour être cool et chic

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Leadership : Une guinéenne rafle un prix en Australie

Âgée de 27 ans, une guinéenne vient d’être distinguée par les autorités australiennes en raison …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.